fbpx
Mélanges d'huiles essentielles pour le quotidien

▷Guide d’initiation aux huiles essentielles > Mélanges pour le quotidien

Des suggestions à réaliser soi-même

1. Les recommandations de base

Le test, un incontournable !

On en a déjà parlé, mais c’est un réflexe à acquérir ! Avant d’utiliser un mélange d’huiles essentielles, quel qu’il soit et quel que soit votre objectif, pensez à tester chacune des HE qui le composeront si vous ne l’avez déjà fait. 

Commencer petit, pas à pas

Commencez par préparer une toute petite quantité du mélange, et essayez-le. Voyez s’il vous plaît (parfum), et s’il est efficace pour l’effet que vous cherchez à obtenir.

Il n’est pas utile d’en préparer de grandes quantités à l’avance. Plus vous manipulez vos HE, plus vous les exposez au risque d’oxydation (altération par contact avec l’air), ce qui les rendrait impropres à une utilisation en toute sécurité. Dans l’idéal, préparez juste ce qu’il vous faut, au moment où vous en avez besoin. N’allez pas au-delà d’une quantité suffisante pour 3 à 4 utilisations.

Vérifier les recommandations pour chaque HE

Si vous destinez votre mélange à quelqu’un d’autre dans la famille, vérifiez bien les éventuelles contre-indications. Et bien sûr, assurez-vous que la personne en question a testé les HE du mélange et n’y est pas allergique. 

Si vous prévoyez votre mélange pour un enfant, respectez à la goutte près les dosages prévus pour son âge. D’une manière générale, pour les petits de moins de 3 ans, préférez toujours, dans un premier temps, les hydrolats qui sont beaucoup plus doux et ne présentent pas de contre-indications.

Notez la composition de vos mélanges

Si vous conservez un mélange pour 3 ou 4 utilisations futures, étiquetez votre flacon. Notez soigneusement les noms des HE qu’il contient, de l’huile végétale, en quelles quantités. Et inscrivez aussi pour quel usage vous l’avez prévu. Rien de plus frustrant que d’avoir remarqué l’efficacité de tel ou tel mélange et de ne plus savoir dans quel flacon il se trouve, ni de quoi il était composé !

De même, ayez un petit carnet où vous noterez vos mélanges, l’objectif de ce mélange et aussi les effets constatés. Il vous sera plus aisé de modifier la composition d’un mélange qui n’a pas été aussi efficace que prévu pour vous : tout le monde ne réagit pas de la même façon à une même composition. Il vous sera aussi plus facile de retrouver un mélange particulier que vous aviez vraiment apprécié dans telle ou telle situation.

2. Mélanges pour le quotidien

Les mélanges du marchand de sable

Mélanges pour le quotidien

Brume de diffusion • Préparation au sommeil

2 gouttes de lavande vraie (Lavandula angustifolia)
1 goutte d’orange douce (Citrus sinensis)
1 goutte d’ylang ylang (Cananga odorata)

Mélange pour le quotidien

Vaporisateur pour draps et oreillers

250 ml d’hydrolat de camomille
6 gouttes de lavande vraie (Lavandula angustifolia)
3 gouttes d’orange douce (Citrus sinensis)
2 gouttes de camomille noble (Chamæmelum nobile)
Verser dans un flacon spray. Bien mélanger avant chaque utilisation. Pulvériser sur les oreillers et draps 1 heure avant le coucher (laisser sécher).
Bonne nuit ! 🙂

Mélanges pour le quotidien

Bain détente des muscles

4 gouttes de lavande vraie (Lavandula angustifolia)
2 gouttes d’épinette noire (Picea mariana)
À melanger avant de verser dans le bain avec un dispersant (type solubol).
Si vous avez la chance de disposer d’HE de rose de Damas (Rosa damascena), ajoutez-en juste une goutte. Plaisir et détente assurés !
Vous pouvez aussi télécharger l’infographie “Bain de rose” de la boîte à images !

Note sur les vaporisateurs (sprays)

N’utilisez pas de flacons qui ont déjà contenu des produits d'entretien ou de soins du corps. Même si vous pensez les avoir bien nettoyés, ils ont forcément retenu des molécules indésirables.

Ne remplissez pas le flacon du spray à ras-bord : les HE qu’il contient remontent à la surface pendant les périodes où il n’est pas utilisé. Il n’est pas bon qu’elles restent en contact trop longtemps avec le système de pulvérisation, souvent en plastique (le problème se pose moins si vous utilisez un dispersant). Dans l’idéal, utilisez un flacon qui dispose aussi d’un bouchon simple : lorsque vous rangez votre flacon, retirez le système de pulvérisation et rebouchez le flacon avec son bouchon.
Ne conservez pas votre mélange plus de 2 à 3 semaines.

Les mélanges des saisons

Sticks inhalateurs de l’hiver

Le mélange Tienbon

4 gouttes d’HE d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) et 4 gouttes de tea tree (Melaleuca alternifolia)
Mélangez et imbibez la mèche de coton du stick inhalateur comme indiqué dans les Modes d’administration en détail.
Inhalez 3 fois par jour : ce mélange stimule le système immunitaire et protège les voies respiratoires. Il permet de tenir bon face aux bactéries et virus de l’hiver.

Mélanges pour le quotidien

Le mélange Tchoum

5 gouttes d’HE d’oliban (Boswellia Carterii), 4 gouttes de cyprès toujours vert (Cupressus sempervirens), 2 gouttes de cèdre de l’Atlas (Cedrus atlantica) et 1 goutte d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata).
Mélangez et imbibez la mèche de coton du stick inhalateur comme indiqué dans les Modes d’administration en détail.
Cette synergie permet de soulager la congestion nasale souvent gênante pour la respiration lors des rhino-pharyngites…
Attention : éviter le cèdre de l’Atlas pour les femmes enceintes et l’eucalyptus radié pour les sujets à l’asthme.

Stick inhalateur du printemps

Mélanges pour le quotidien

Le mélange Respi

4 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre (Pinus sylvestris)
4 gouttes d’huile essentielle d’estragon (Artemisia dracunculus)

Mélangez et imbibez la mèche de coton du stick inhalateur comme indiqué dans les Modes d’administration en détail.
Ce mélange permet d’atténuer, voire de supprimer, les réactions allergiques aux pollens, mais aussi d’atténuer les allergies dues à la présence d’animaux (chats…). Inhalez régulièrement en présence des allergènes. (Convient aux enfants)

Bain aromatique spécial ménopause

Essentielle Marguerite - Soleil couchant et plantes

Bain chaleur d’été

4 cuillerées à soupe d’huile végétale d’amande douce
20 gouttes d’huile de graines de bourrache
20 gouttes d’HE de 
sauge sclarée
20 gouttes d’HE de géranium rosat cv Bourbon
15 gouttes d’HE de cyprès toujours vert
Cette synergie est destinée à calmer les bouffées de chaleur provoquées par la pré-ménopause et/ou ménopause.
Bien mélanger les HE et HV dans un flacon d’un volume suffisant. Laisser au repos pendant 3 à 4 jours, pour développer l’effet synergique.
Verser 2 cuillérées à café du mélange dans l’eau du bain, bien agiter l’eau. Une fois dans le bain, ne pas hésiter à capter les bulles de mélange flottantes pour se masser le bas-ventre.

(Mélange adapté d’une proposition de Nerys Purchon)

À noter : contrairement à ce qu’on lit sur de nombreux blogs et dans certains ouvrages, la sauge sclarée n’est pas œstrogen-like.

Guide d’initiation aux huiles essentielles

>
Don`t copy text!