fbpx
Tilou de Essentielle Marguerite

▷Guide d’initiation aux huiles essentielles > HE et animaux familiers

1. Ne le faites pas seul·e si vous débutez

C’est en effet possible, mais il y a des conditions précises ! Si vous débutez avec les huiles essentielles, je vous conseille d’attendre un peu de mieux les connaître et de vous être informé·e précisément sur celles que vous utilisez.

Ensuite, même s’il est tout à fait normal de vouloir faire bénéficier les animaux auxquels vous êtes attaché·e des bienfaits des HE, il y a quand même un certain nombre de choses à savoir.

Pour vous aider dans cette démarche, je vous invite à lire l’article Aromathérapie et animaux. Les recommandations que vous y trouverez vous permettront de cerner de plus près ce qu’il est possible ou non de faire.

Vous y trouverez aussi une liste des HE à ne pas utiliser en présence ou sur vos animaux. 

Leuwah de Essentielle Marguerite

Il faut être tout aussi vigilant·e ! Si vous avez opté pour des produits que vous composez vous-même d’ingrédients naturels, vous pouvez utiliser sans problème le bicarbonate de soude et le vinaigre d’alcool.

Vérifiez la liste des HE à ne pas utiliser, et ne les incluez pas dans vos produits d’entretien, notamment tous les Melaleucas (tea tree…). 

N’utilisez pas d’HE pures pour nettoyer une surface, mélangez-les toujours à une base comme le vinaigre, le bicarbonate…

Pour le cas où vous ajoutez quelques gouttes d’HE à votre produit de nettoyage des sanitaires (lavabos, robinets, toilettes…), comme le citron (Citrus lemon) par exemple, assurez-vous qu’elles sont bien mélangées à vos produits de base (bicarbonate de soude, vinaigre, etc.). Rincez bien la surface sur laquelle vos mélanges comportant des HE sont utilisés, et aérez vos pièces avec que votre animal familier n’y pénètre à nouveau.

Minou de Essentielle Marguerite

Les animaux tels que les chats et les chiens passent régulièrement sur vos tapis, s’y allongent ou jouent dessus. Si vous utilisez un produit à base de bicarbonate de soude, veillez à bien aspirer tout le produit. Votre animal pourrait en avaler. Utilisez plutôt, par exemple, de la poudre de marante en ce cas, tout à fait inoffensive en cas d’ingestion.

N’utilisez pas d’HE pour nettoyer ou désodoriser les litières ni l’habitat des petits mammifères, des oiseaux, des poissons, etc.

3. Diffusion d’huiles essentielles

Pensez aussi à vos animaux s’ils sont présents au moment où vous voulez diffuser des huiles essentielles pour vous. Ne diffusez pas les HE à éviter pour eux. Préférez diffuser en leur absence, ou optez pour une diffusion individuelle. Vous pouvez vous référez à mes deux articles sur le sujet, si vous ne l’avez pas déjà fait.
Le bon diffuseur
Diffusion des huiles essentielles et animaux

Pour gagner du temps et poser des bases solides
à votre utilisation des huiles essentielles :
le module Découverte
Cliquez sur l’image pour savoir comment !

Découverte des huiles essentielles

Observez leurs réactions

Sachez, si vous ne l’avez pas déjà très bien constaté par vous-même, que vos animaux ont des émotions, eux aussi. Les huiles essentielles s’adressent directement au siège de nos émotions. C’est vrai pour nous, c’est vrai pour les animaux. Et si nous réagissons à certaines huiles essentielles, qui nous provoquent des réactions “épidermiques” de bien-être ou de rejet, il est très probable qu’elles aient un effet similaire dans bien des cas sur nos petits compagnons. Par ailleurs, gardez à l’esprit que le sens olfactif des animaux est de 10 000 à 100 000 fois plus puissant que le nôtre : ils sont sensibles à des subtilités dans les odeurs dont nous n’avons pas le moindre soupçon.

Donc, même si une HE est d’utilisation possible en leur présence, surveillez leurs réactions. Et s’ils n’aiment pas, vous le remarquerez très vite : ne la leur imposez pas

Évitez aussi les diffuseurs pendentifs qu’on trouve parfois dans les magasins spécialisés pour animaux. Prévus pour être accrochés aux colliers des animaux, ils diffusent bien trop près du museau et de la truffe. On court le risque de les oublier et donc, de les laisser bien au-delà du temps suffisant. Sans compter que les animaux peuvent être tentés de les attraper pour jouer avec ou les mâcher.

Enfin, chez les animaux comme chez les humains, chaque individu est unique. Ce qui était bon pour le petit chihuahua de Tante Marceline ne conviendra pas forcément pour le doberman du cousin Jean-Michel ! 🙂

4. Hydrolats et Fleurs de Bach

Quoi qu'on puisse lire ici et là, sur internet notamment, les études sont très rares, voire pratiquement inexistantes, sur les effets à long terme des HE sur les chats. On connaît l’hypersensibilité de leur métabolisme et de leurs organes. Alors si le risque d’utiliser des huiles essentielles n’est pas complètement écarté, pourquoi s’y aventurer quand on débute alors qu’il existe d’autres solutions naturelles efficaces ?

Pour les chats, dans un premier temps, les meilleures options restent les hydrolats. Vous pouvez utiliser les hydrolats dilués suivants : hydrolats de lavande vraie (Lavandula angustifolia), de camomille matricaire (Matricaria recutita) ou de calendula (Calendula officinalis). Vérifiez que votre chat n’est pas allergique aux plantes de la famille des Asteracées !

Tilou & Flak de Essentielle Marguerite

Les hydrolats contiennent moins de 0,5 % de micro-gouttelettes d’huile essentielle : bien trop peu pour être agressives. Ils se conservent au réfrigérateur : ils sont sujets aux développements de bactéries, ne les conservez pas au-delà de 6 mois. 

Pour diluer votre hydrolat, dans un flacon ou brumisateur de 250 ml, la proportion est de 220 ml d’hydrolat pour 15 ml d’eau distillée. Une simple pulvérisation sur un coton ou une compresse est suffisante pour nettoyer une petite blessure ou être appliquée sur un abcès.

Pour en savoir un peu plus sur les hydrolats, je vous conseille de lire Pourquoi utiliser les hydrolats ?

5. Puces et tiques

Un mélange pour chiens

• Dans un flacon, versez 85 ml d’aloé vera et 25 ml d’hydrolat de camomille noble ou matricaire. Agitez pour bien mélanger. Versez ensuite 4 gouttes de lavande vraie (Lavandula angustifolia) et 5 gouttes de géranium rosat d’Égypte (Pelargonium graveolens). Assurez-vous de bien mélanger le tout (et mélangez aussi avant chaque utilisation).

• Appliquez l’équivalent d’une grosse noisette sur les poils de votre chien (adaptez selon sa taille). Évitez la zone du museau/truffe. Si votre chien se baigne, appliquez à nouveau lorsqu’il est sec.

De plus, j’ai eu l’occasion d’utilisez ce même mélange pour soigner un eczéma qui commençait à s’étendre sur le dos de l’un de mes chiens. À raison de deux applications par jour, l’eczéma a séché et disparu en 3 jours…

Ce mélange peut être utilisé pour les chevaux, mais ne convient pas pour les chats ni les petits mammifères.

Guide d’initiation aux huiles essentielles

>
Don`t copy text!