fbpx
Entretien de la maison

▷Guide d’initiation aux huiles essentielles > Entretien de la maison

Des produits naturels et des huiles essentielles

1. Pourquoi renoncer aux produits industriels ?

Des substances toxiques pour les humains…

De nombreux résultats de recherches ont démontré que la plupart des produits industriels contiennent des substances à l’origine nombreuses affections, comme l’asthme (en augmentation permanente à tous les âges), les allergies, les irritations cutanées répétées, les perturbations endocriniennes, voire pour certains sont suspectés de provoquer l’apparition de cancers.

Certains produits destinés à parfumer votre maison, qui peuvent contenir de l’eau de javel et d’autres substances toxiques volatiles, lorsqu’ils sont utilisés au quotidien, exposent vos poumons à l’équivalent de 20 cigarettes par jour.

… pour les animaux et l’environnement

Sans compter que ces produits n’affectent pas que vous, votre partenaire et vos enfants : ils sont tout aussi néfastes pour vos compagnons à 2 ou 4 pattes. Et ils finissent tous, évacués dans les conduits qui mènent aux égouts, par menacer les écosystèmes et la flore et la faune qui y vivent.

… et pour le porte-monnaie

Enfin, en plus des problèmes lourds de santé qu’ils peuvent générer, ils représentent souvent un budget important pour la maisonnée. Alors qu’il est tout à fait possible de protéger sa santé, celle de ses proches, tout en ayant une maison propre et saine pour un budget bien moindre.

Si vous voulez essayer une nouvelle méthode pour l’entretien de votre maison, voici quelques pistes qui vous aideront. Les huiles essentielles peuvent y avoir une place. Mais avec modération : elles sont précieuses, utilisez-les lorsqu'aucune autre solution ne vous paraît suffisante.

2. Des ingrédients de base

Ils vous serviront dans de nombreux mélanges efficaces que vous pourrez faire vous-même.

  • Le bicarbonate de soude
    C’est un désodorisant puissant, qui s’attaque de plus à la saleté.
  • Du vinaigre blanc (ou vinaigre d’alcool)
    Son acidité réduit la présence des bactéries.
  • Le citron
    Parfait pour se débarrasser des taches et nettoyer des surfaces dédiées à la nourriture (planches à découper de la cuisine, par exemple…)
  • L’alcool ménager
    Désinfectant naturel pour détruire les bactéries néfastes. Dans l’idéal, il doit atteindre au moins 90°, mais on n’en trouve plus en vente (en France en tout cas). Il en existe des versions moins titrées vendues dans vos magasins habituels.
  • La fécule de maïs
    Elle est légèrement abrasive et permet de s’attaquer aux taches coriaces.
  • Le sel
    Utile pour les fonds de casseroles, par exemple.
  • L’huile d’olive
    Elle remplace avantageusement les produits chimiques que vous utilisez pour entretenir boiseries et meubles en bois.

3. Les huiles essentielles dans l’entretien de la maison

Les huiles essentielles ont des propriétés thérapeutiques spécifiques, que vous avez découvertes en partie dans les articles de ce guide, Nombre d’entre elles sont antibactériennes, antifongiques et antivirales. Ces propriétés, très précieuses pour la santé de nos corps, peuvent être mises à profit aussi pour assainir votre intérieur.

Économisez-les !

C’est votre bon sens, et votre conscience des transformations de l’environnement par notre action, qui vous guideront. Utilisez de préférence des huiles essentielles dont vous n’êtes plus très sûr·e de la qualité thérapeutique. Par exemple, si elles ont été exposées à des conditions peu favorables (chaleur, lumière vive…), qu’elles ont une odeur qui vous paraît un peu suspecte… N’en utilisez pas de grandes quantités : on ne dispose pas de suffisamment de rapports sur leur impact sur l’environnement, et il est difficile de penser qu’elles sont inoffensives. Alors prudence et modération…

Comment les choisir ?

Soyez attentif·ve à leurs composants majoritaires. Vous recherchez en particulier ces composants :

Citral : combat les microbes présents dans l’air, les bactéries, antifongique et antiviral

Géraniol : combat les microbes présents dans l’air, les bactéries, antifongique et antiviral

(d)-limonène : antibactérien (la molécule de synthèse est très utilisée dans les produits industriels ; préférons sa version naturelle !)

Linalol : antibactérien (et facteur du parfum particulier de la lavande vraie, par exemple)

Pinène : antibactérien, antifongique, antiviral

Thymol : antibactérien, antifongique, antiviral

Parmi les antibactériennes les plus efficaces chez vous : basilic ct linalol, citron zestes, eucalyptus globulus, giroflier (clous de girofle), lavande vraie, lavandin, menthe poivrée, orange douce, palmarosa, pamplemousse, pin sylvestre, tea tree, thym…

Pour gagner du temps et poser des bases solides
à votre utilisation des huiles essentielles :
le module Découverte
Cliquez sur l’image pour savoir comment !

Découverte des huiles essentielles

Utilisation d’huiles essentielles proches ou au-delà de leur date de péremption

Utiliser de “vieilles” huiles essentielles dont les propriétés thérapeutiques se sont atténuées au fil du temps est un très bon moyen de ne pas gâcher ces produits précieux. Elles gardent une partie de leur efficacité antibactérienne, si elles ne sont pas trop oxydées.

Faites attention cependant : certains composants, lorsqu’ils sont oxydés, peuvent provoquer des réactions allergiques. Le linalol par exemple : le linalol, déclencheur d’allergies et d’eczéma.

Pour éviter l’oxydation, refermez vos flacons immédiatement après utilisation ; conservez-les dans un endroit aéré à température modérée, à l’abri de la lumière.

Sécurité dans l’utilisation

• Vérifiez toujours les contre-indications des huiles essentielles utilisées.
• Portez toujours des gants pour vos activités d’entretien de la maison.
• Testez les surfaces où vous comptez utiliser les produits que vous avez préparés : choisissez une petite zone peu apparente si possible (le vernis de certains meubles en bois, par exemple, selon sa qualité, peut mal réagir à certains des produits indiqués ou aux HE).
• En cas de contact involontaire avec les yeux, utilisez une compresse imbibée d’huile végétale pour évacuer les éventuelles traces d’huile essentielle, puis rincez à l’eau claire.
• N’ingérez pas les mélanges et évitez de les appliquer sur votre peau nue.

Les P’tits trucs de Marguerite

Nettoyage des tapis et canapés en tissu


Versez quelques gouttes de lavande vraie sur du bicarbonate de soude et mélangez. Répartissez sur vos tapis ou canapés en tissu, laissez agir quelques minutes et aspirez.

Entretien de la maison et huiles essentielles

Nettoyage des toilettes

Entretien de la maison et huiles essentielles

Bien mélanger 5 gouttes d’HE de tea tree, 5 gouttes d’essence de citron zestes, 200 ml de vinaigre blanc, 50 g de bicarbonate de soude (+ optionnel : 50 g de cristaux de soude).
Verser le mélange dans les toilettes. Pour une efficacité optimale, laisser agir une nuit entière. Brosser ensuite avec la brosse des toilettes.

Nettoyage des vitres

Dans un flacon vaporisateur, verser 50 cl d’alcool, 50 cl de vinaigre, 350 ml d’eau déminéralisée, 1 cuillerée à café de fécule de maïs. Ajouter 2 gouttes d’HE de lavande, 2 gouttes d’HE de menthe poivrée, Bien mélanger avant chaque utilisation.

Entretien de la maison et huiles essentielles

Dans la maison en général

Marguerite & l'entretien de la maison

• Aérez régulièrement les pièces de la maison/ de l’appartement.
• Utilisez un mélange sel et citron pour nettoyer vos planches à découper.
• Un mélange de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc est très adapté pour le nettoyage externe et interne de votre frigidaire. Faites-en suffisamment pour débarrasser les dos des casseroles des taches de brûlure.
• Utilisez du vinaigre blanc pour retirer le calcaire de la tête de douche et des robinets.
• Si vous avez des animaux susceptibles de rapporter parfois des puces, versez 2 ou 3 gouttes de lavande vraie sur le sac ou le filtre de l’aspirateur : les puces ne s’installeront pas.

Guide d’initiation aux huiles essentielles

>
Don`t copy text!