fbpx
Huile essentielle de fragonia

Huile essentielle de fragonia (Taxandria fragrans)

L’huile essentielle de fragonia (Taxandria fragrans), par ses puissantes propriétés apaisantes, calme l’anxiété ou l’angoisse qui surgit parfois lorsqu’on part en voyage. C’est vrai en particulier lorsqu’on prend l’avion et qu’on ne s’est pas encore vraiment habitué à ce mode de transport. Elle a de plus une action équilibrante de notre horloge interne, et elle aide notre organisme à s’adapter aux décalages horaires. Elle est donc toute indiquée pour intégrer votre trousse de base aromatique quand vous partez en voyage !
Mais elle a aussi bien d’autres propriétés thérapeutiques…

More...

Si vous êtes pressé·e et souhaitez savoir tout de suite
comment utiliser l’huile essentielle de fragonia, sautez ici !

Fragonia​ : la plante

Huile essentielle de fragonia

Taxandria fragrans (ou Agonis fragrans, son ancien petit nom) est une plante qui pousse naturellement dans la région sud-ouest de l’Australie. Elle appartient à la famille des Myrtacées, qui comprend aussi les myrtes, les Melaleuca (tea tree, niaouli, cajeput…), les Leptospermum (manuka…).

Son appellation première (Agonis fragrans) a changé en 2007. Le genre Agonis marginata a alors été divisé en 3 espèces : Taxandria, Paragonis et Agonis. Et fragonia est rattachée depuis à l’espèce Taxandria, qui regroupe les porteuses de 10 étamines ou moins [1].

Elle poussait et se multipliait allègrement bien avant ces aventures nominatives. Mais on n’a pas trouvé trace d’une utilisation traditionnelle de la plante pour l’instant. C’est dû, principalement, aux traditions des Noongars, ce peuple aborigène qui partage l’habitat traditionnel de fragonia. Ce sont les Anciens qui y détiennent le savoir des plantes, et n’importe qui n’est pas autorisé à les aborder. Aucune rencontre de ce type n’a eu lieu jusqu’à maintenant entre les Anciens et le département d’Agriculture australien, qui recueille ce genre de données. Il est probable que fragonia était utilisée de façon traditionnelle, mais on ne sait rien là-dessus pour l’instant [2].

Huile essentielle de fragonia : une découverte récente

On doit la découverte des qualités thérapeutiques de son huile essentielle à un couple de producteurs de tea tree. Ces deux-là, Peta et John Day [3], consacraient tranquillement leur exploitation à la culture de cet arbre, et à la production d’huile essentielle de tea tree. Rien d’étonnant jusque-là, c’est l’Australie, et du tea tree, il y en a partout ! Mais les prix ayant chuté de façon importante – quand tout le monde cultive la même chose, ça perd de sa valeur, forcément –, ils se sont intéressés aux autres plantes locales. Et des plantes intéressantes, ça n’est pas ce qui manque au pays des kangourous et des koalas. Non non, il n’y a pas que l’eucalyptus dans la vie !

C’est un article dans le journal qui a d’abord attiré leur attention (imaginez s’ils n’avaient lu que des blogs sur internet…). Fragonia ne portait pas de nom particulier, elle était juste rattachée à la famille des Agonis. Mais un botaniste du Département de l’Agriculture australien l’avait identifiée comme espèce aromatique. Aromatique… ah ! avec un potentiel pour la production d’huile essentielle, donc.

Huile essentielle de fragonia – Peta-John Day

Peta & John Day – The Paperbark Co.

Un peu au hasard, en se fiant d’abord à leur nez et aux sensations ressenties, le couple a arrêté son choix sur une espèce précise. Et ils ont décidé d’en planter suffisamment pour pouvoir produire et tester les propriétés de son huile essentielle. Excellente trouvaille ! En 2001, elle devenait officiellement Agonis fragrans. Bon, on s’est rendu compte un peu plus tard que ce nom de baptème était incorrect, et que la petite fragonia s’appelle en fait Taxandria fragrans. Honnêtement, je préfère, ça n’est pas drôle de s’appeler “Agonis” quand on bouillonne de vie et de parfum fleuri ! (Eh ! Je vous ai entendu là dans le fond ! «“Tax”-quelque chose, ça n’est pas terrible non plus», pas faux… :p)

La plante est aujourd’hui cultivée par d’autres producteurs, mais son huile essentielle est la seule à avoir un nom déposé comme marque commerciale. Maîtrise complète, la classe. Mais ça permet surtout de garantir que toute huile essentielle vendue sous ce nom contient les composants attendus. C’est loin d’être le cas pour des huiles essentielles aussi populaires que la lavande ou le tea tree (encore lui, je vous avais prévenu·es !)…
[source principale]

Huile essentielle de fragonia – Aromathérapie quantique

Une histoire passionnante

Dans son ouvrage L’Aromathérapie quantique, le Dr Daniel Pénoël raconte, entre autres, les circonstances de sa propre découverte de fragonia, qui l’a profondément touché. Surtout, n’hésitez pas à le lire : c’est passionnant et éclairant. Quoi qu’il en soit, c’est grâce à ses conférences et séminaires auprès des aromathérapeutes, à partir de 2005, que fragonia a fait son entrée dans le monde de l’aromathérapie, en Australie comme ailleurs.

Fragonia​ : l’huile essentielle

Huile essentielle de fragonia

1. Production

Extraction : l’huile essentielle de fragonia est extraite par distillation à la vapeur des feuilles et des rameaux de la plante.
Lieu de production : Australie.

2. Odeur et aspect

Odeur : douce, légèrement camphrée, avec une pointe citronnée et une très légère nuance balsamique
Aspect : liquide fluide transparent à jaune très pâle

Mark Webb, aromathérapeute, qui enseigne l'aromathérapie en Australie depuis de nombreuses années, auteur de Bush Sense – Australian Essential Oils & Aromatic Compounds, ouvrage qui fait autorité sur les huiles essentielles australiennes, raconte comment il a fait découvrir fragonia et kunzea au Dr Pénoël :

Mark Webb

En juillet 2004, j’ai assisté au séminaire Aroma Tours en Provence (France) pour présenter de nouvelles huiles essentielles australiennes, en compagnie du Dr Kurt Schnaubelt, du Dr Daniel Pénoël et de Robbi Zeck. Pendant ce séjour, j’ai remis à chaque intervenant des extraits de kunzea et de fragonia, pour qu’ils en fassent leur propre évaluation, en plus de mon analyse, et suggèrent des indications thérapeutiques. Après cela, le Dr Pénoël s’est montré très enthousiaste pour ces nouvelles huiles essentielles en provenance de son “pays du sud” préféré. Ce qui a conduit à son soutien inconditionnel et à la poursuite de ses recherches sur chacune de ces huiles essentielles.

3. Composants majoritaires de l’huile essentielle de fragonia

Taxandria fragrans (ex-Agonis fragrans, donc, vous suivez toujours là ou bien… ?) a plusieurs chémotypes, mais le Département de l’Agriculture, en concertation avec John Day, n’en a retenu qu’un pour une production et une distribution à visées commerciales.
Trois groupes principaux composent fragonia : les monoterpènes (entre 29 et 32%), les oxydes (entre 26 et 32%) et les monoterpénols (entre 23 et 30%). L’étonnant, c’est ce que le Dr Daniel Pénoël souligne, c’est que ces trois groupes y figurent en quantités presque parfaitement égales, dans un équilibre qu’il appelle le « nombre d’or ». (Si la chimie des huiles essentielles ne vous parle pas, sautez le tableau qui suit.)

Principales molécules actives

Molécule active

%

Propriétés

1,8 cinéole (oxyde monoterpénique)

29 à 32,5 %

antalgique, anesthésique, anti-inflammatoire, antibactérienne, antifongique, antioxydante, antispasmodique, antivirale, immunostimulante, mucolytique, spasmolytique, etc.

alpha-pinène
(monoterpène)

21 à 27 %

antalgique, anesthésique, anti-infectieuse, anti-inflammatoire, antibactérienne, antifongique, antispasmodique, antivirale, etc.

linalol 
(monoterpénol)

11,5 à 12,4 %

antalgique, anesthésique, anti-inflammatoire, antibactérienne, anticonvulsive, antidépressive, anxiolytique, bradycardique, gastroprotectrice, hypotensive, neuroprotectrice, sédative, etc.

4. Contre-indications de l’huile essentielle de fragonia

Pas de contre-indications connues. Les femmes enceintes – au-delà de 3 mois, comme d’habitude pour les huiles essentielles si vous n’êtes pas aromathérapeute, c’est une période très sensible – et les enfants (aux dosages de dilution recommandés) peuvent profiter de ses “bienfaits et vertus”, comme on dit sur les super sites de vente en ligne. Elle a l’avantage d’avoir un parfum un peu plus fleuri que l’HE de tea tree. Autant vous prévenir : quand on n’est pas habitué, on ne le perçoit pas tout de suite. C’est surtout quand l’HE s’allie à la chimie de votre propre peau que ça devient flagrant. Le plus bluffant, c’est que cette chimie n’est pas tout à fait la même d’une personne à l’autre, et fragonia déploie des nuances différentes très subtiles selon qui l’utilise.

5. Propriétés et indications de l’huile essentielle de fragonia

Aussi efficace que le tea tree

D’après des études menées par des équipes de l’Université d’Australie occidentale [4] , l’huile essentielle de fragonia a une activité antibactérienne (E. coli et S. aureus) et antifongique  aussi efficace que celle des huiles essentielles de tea tree (Melaleuca terpinene-4-ol), de lemongrass (Cymbopogon citratus) ou d’origan (Origanum vulgare). Avec l’avantage d’être plus douce pour la peau et de pouvoir être utilisée en concentration plus importante. Elle s’est montrée aussi efficace que l’huile essentielle de tea tree dans le traitement de Candida albicans ou du muguet.

Antalgique cutanée

Taxandria fragrans est anti-inflammatoire, toujours selon des études produites au sein de l’Université d’Australie occidentale [5], et des applications cliniques évaluées. En application externe, elle a un effet antalgique
J’ai testé cet effet antalgique, sur un nerf sciatique qui commençait à se sentir un peu mal depuis deux jours. Douleur lancinante et inflammation. Le temps exact pour le calmer, après application d’une simple dilution à 5 %, a été de 10 minutes pour la douleur. Et dès le lendemain, problème de l’inflammation réglé.
Si je vous dis que l’huile essentielle de fragonia ne me quitte jamais, ça vous étonne ?

L’huile essentielle de l’hiver

L’huile essentielle de fragonia est aussi très active contre les infections du système respiratoire, du nez aux poumons : elle est décongestionnante, elle adoucit la toux d’irritation ou nerveuse, elle aide à renforcer le système immunitaire. 
Là, on pense aussi à la menthe poivrée, mais fragonia n’a pas du tout les mêmes contre-indications, au contraire, et elle peut convenir à tout le monde…

Huile essentielle de fragonia

Équilibrage de l’horloge interne

Fragonia est également réputée pour avoir un impact très positif sur les symptômes du jet lag, qu’elle atténue. Des travailleurs de nuit ont rapporté qu’elle leur a permis d’utiliser moins d’excitants ou de calmants pour se réguler [6].
Je vous conseille d’ailleurs de tester les effets qu’elle a sur vous. En ce qui me concerne, j’évite de l’utiliser si j’ai de la route à faire (et que je conduis) : elle m’apaise tellement que je craindrais de m’endormir. En avion, ça pose moins de problème (sauf si c’est vous le ou la pilote, on est d’accord), bien au contraire. Et si décoller vers le ciel vous met la tête et le cœur à l’envers, n’hésitez surtout pas à l’inhaler avant, pendant, et après le vol. Vous sentirez la différence !

Cycle menstruel

Karen Wallwork, une aromathérapeute australienne qui a utilisé fragonia avec plusieurs de ses clients et consigné ses observations dans au moins un article [5], détaille les effets de l’huile essentielle de fragonia utilisée seule. Elle permet d’améliorer et de réduire, notamment, les symptômes douloureux, la déprime, l’anxiété, la sensibilité de la poitrine. Toujours selon elle, fragonia est efficace en cas de bouffées de chaleur, et contre les maux de tête en lien avec les règles.

Lors de la 7e Conférence d’aromathérapie holistique scientifique tenue en 2009 (San Francisco) a été présenté le résultat d’un sondage parmi les nombreux aromathérapeutes utilisant l’huile essentielle de fragonia. Il ressort de ce résultat qu’elle est très utilisée d’abord pour le psycho-émotionnel, et ensuite pour ses propriétés thérapeutiques (les deux artificiellement séparés parce qu’inséparables, à mon sens!). Pour les déséquilibres physiques, fragonia est utilisée en particulier pour les propriétés suivantes: antifongique, anti-inflammatoire, antimicrobienne, stimulante immunitaire, équilibrante hormonale, soulagement de la douleur, réduction de la congestion respiratoire [7].

Mon propre usage clinique de FragoniaTM s’est concentré sur les maladies et déséquilibres physiques. FragoniaTM m’a été particulièrement utile dans le traitement d’affections cutanées, immunitaires, infectieuses, musculosquelettiques et respiratoires.

• Cutanées : acné, dermatites, psoriasis

• Immunité : tonique générale immunitaire, arthrite rhumatoïde

• Infectieuses : rhume, grippe, zona, muguet

• Musculosquelettique : raideur musculaire, douleurs et crampes, douleurs et inflammations dues aux entorses, foulures et problèmes articulaires

• Respiratoire : rhinite allergique, bronchite, pharyngite, sinusite

Mark Webb [7]

6. Propriétés psycho-olfactives de l’huile essentielle de fragonia (aromathérapie énergétique)

Fragonia est équilibrante des humeurs, elle calme et apaise. Le Dr Pénoël, qui en parle longuement dans l’Aromathérapie quantique, donne ce qu’il appelle un « mot-clé pour caractériser l’action de Fragonia (…) : Réconciliation ». Fragonia permet d’aider à lever certains blocages, certaines vieilles rancœurs, et de se libérer d’un certain nombre de sentiments négatifs qui ne nourrissent pas ce qu’il y a de meilleur en nous. Mais il insiste : Fragonia vous aide si vous le désirez, elle ne fera pas le boulot à votre place ni ne vous obligera à le faire ! Et si vous pratiquez l’EFT (Emotional Freedom Technique, technique de libération des émotions), dont on entend beaucoup parler depuis quelque temps, lisez le témoignage d’une thérapeute australienne que le Dr Pénoël (voir son ouvrage mentionné plus haut) a recueilli, ça devrait achever de vous convaincre d’essayer!

Selon les résultats présentés lors de 7e Conférence d’aromathérapie holistique scientifique et mentionnés plus haut, elle est très utilisée d’abord pour le psycho-émotionnel, et ensuite pour ses propriétés thérapeutiques. Et l’efficacité de fragonia est patente dans les cas de : colère, anxiété, dépression, deuil, manque de sommeil, stress et dans les pratiques de méditation notamment [6].

Principe féminin

Associée à l’huile essentielle de kunzea (Kunzea ambigua), nous dit encore l’Aromathérapie quantique, elle est le yin que complète son yang. Elle est le principe féminin et kunzea est le principe masculin, fragrants symboles de la complétude.

Huile essentielle de fragonia – yin

Mémoire et émotions : mon expérience

J’utilise fragonia depuis quelques années maintenant (et je suis la maman d’une jeune femme qui a vécu quelque temps en Australie et m’en assurait une provision en ligne directe!). Je témoigne sans hésiter des effets étonnants que j’ai pu constater sur moi-même, dès le tout début. Et je n’avais pas encore lu l’ouvrage du Dr Pénoël, qui n’a fait que confirmer certains constats ! Elle est (entre bien d’autres choses) une déclencheuse de mémoire surprenante. Elle a fait surgir, par exemple, des souvenirs qui remontaient à la période de mes 4 ou 5 ans, et qui étaient profondément enfouis depuis belle lurette. Et j’ai revu tomber cette boule de glace à la vanille de mon cornet, sous mon regard désolé et impuissant… Je ne sais pas pourquoi c’est ce souvenir précis, entre des millions d’autres, que fragonia m’a emmené chercher. Vous l’avez compris, il faudra vous débrouiller tout·e seul·e pour savoir quoi faire de vos souvenirs ! Mais s’ils remontent à la surface, ceux-là et pas d’autres, il y a sans doute une raison.

Et surtout, fragonia m’a permis de faire la paix avec un certain nombre d’émotions négatives qui, j’en suis convaincue, m’empoisonnaient sans que je m’en aperçoive toujours. Je vous en passe le détail – maintenant que j’en suis débarrassée, pas question d’y revenir. Mais ce qui est certain, c’est que fragonia est une huile essentielle dont je ne me sépare jamais, pour ses qualités thérapeutiques constatées et pour cet effet apaisant et équilibrant du mental… Je la conseille d’ailleurs très régulièrement, et toutes les personnes qui l’ont utilisée m’ont fait les mêmes retours : “on ne s’en sépare plus !”

Chakras et huiles essentielles : anahata

Des articles de référence sérieux en ligne

Vous pouvez lire 2 documents de Paperbark Co, « découvreurs » de l’huile essentielle de fragonia. Le premier est la monographie mise en ligne sur leur site : The Paperbark Co (pdf), accessible aussi par le biais du site paperbarkoils. Le deuxième est un rapport qu’ils ont publié en 2013, Fragonia – An Overview (pdf), où sont mentionnées l’étude de Karen Wallwork et une synthèse des résultats (effets physiques, chakras, rêves, mémoire).

Salvatore Battaglia, aromathérapeute australien, référence internationale dans le monde de l’aromathérapie, en a proposé une monographie très complète sur le site Perfect Potion (pdf - 2016).

Sur l’activité antimicrobienne et anti-inflammatoire de Taxandria fragrans, vous pouvez vous reporter à K. A. Hammer et al., “Antimicrobial and anti‐inflammatory activity of five Taxandria fragrans oils in vitro”, Microbiology and Immunology, 2008; 52: 522–530, doi:10.1111/j.1348-0421.2008.00070.x

Comment utiliser l’huile essentielle de fragonia ?

Les P’tits conseils de Marguerite

En application cutanée

Coupures légères et petites plaies, écorchures, boutons et acné, piqûres d’insecte

Une seule goutte pure permet de nettoyer petites coupures et plaies, de barrer la route à l’infection et d’en activer la guérison.
Pour les boutons, appliquer à l’aide d’un coton-tige, 2 à 3 fois par jour, jusqu’à disparition.
Pour l’acné, l’utilisation de Fragonia doit s’inscrire dans un protocole complet, qui prend en compte la personne qui en est atteinte et son hygiène de vie (habitudes alimentaires, etc.).


Rhume et « gorge qui chatouille »

Fragonia est une huile essentielle très douce, qui n’agresse pas la peau. Utilisée pure, de façon ponctuelle, elle apporte un soulagement certain des symptômes du rhume. Le Dr Pénoël recommande de l’appliquer sur les côtés du cou (ganglions lymphatiques), les aisselles et l’aine. Personnellement, pour cette application-là, j’utilise un flacon à bille (roll-on), avec une dilution à 50% de Fragonia (ou Fragonia + Kunzea).
Efficacité garantie (sur moi en tout cas !).
Le grand avantage de l’HE de fragonia par rapport à l’HE de tea tree, qu'on peut utiliser pour les mêmes raisons, c'est que son arôme est beaucoup plus agréable (au bout de quelques minutes, après application). Ça reste subjectif, bien sûr. Mais si vous l’utilisez pour le rhume de votre benjamine, par exemple, il est très possible qu’elle accepte mieux ce parfum-là.


Muscles et articulations « grippés »

En application topique, Fragonia est efficace par action antalgique en cas d’entorse, de foulure, de problèmes articulaires, de raideur et de crampe musculaires. 


En inhalation

En cas de rhume, Fragonia est remarquablement efficace. Vous pouvez la diffuser dans la pièce où vous vous tenez. 

Dans un inhalateur, vous pouvez l’allier à l’HE de kunzéa (Kunzea ambigua), et inhaler la synergie chaque fois que vous avez cette impression désagréable de « nez bouché ». Si vous le faites dès le début du rhume, il est d’ailleurs probable que vous n’aurez pas cette impression. Les écoulements de mucus seront nettement moins nombreux, et moins « chargés ». Et vous pourrez dormir la nuit en respirant normalement sans rester la bouche ouverte !

Si vous n’avez pas d’inhalateur, versez une goutte d’HE de fragonia (et une autre d’HE de kunzéa, si vous en avez) sur un mouchoir. Respirez-le régulièrement et profondément.
Faites attention, Fragonia peut être vraiment très calmante : je l’utlise de façon plus modérée si je dois conduire, elle a tendance à m’endormir un peu. Mais c’est personnel, elle n’aura pas forcément le même effet sur vous…

Pour contrer l’angoisse des vols aériens ou simplement le décalage horaire plus ou moins important entre votre pays de départ et le pays d’arrivée, préparez votre inhalateur individuel. Quelques gouttes sur le coton avant de le remettre en place, et vous serez paré·e ! Inhalez chaque fois que vous en ressentez le besoin.
Vous pouvez aussi, avant le départ en cas d’angoisse, en mettre une goutte sur votre poignet et le frotter sur l’autre, une goutte sur le plexus solaire (centre nerveux) et éventuellement une goutte sur la nuque.
Vous ferez la même chose avant le départ et à l’arrivée pour lutter contre le jetlag…


Deux propositions de l’aromathérapeute Mark Webb (bush-sense.com)

Mélange enfant (vaporisateur)
40 % Fragonia (Taxandria fragrans)
20 % Bois de santal australien (Santalum spicatum)
20 % Menthe verte (Mentha spicata)
15 % Mandarine (Citrus reticulata)
5 % Camomille romaine (Anthemis nobilis)
Utiliser le soir en vaporisation pour une aide au sommeil profond et réparateur.

Mélange “lâcher prise”
30 % Fragonia (Taxandria fragrans)
30 % Bois de santal australien (Santalum spicatum)
20 % Mandarine verte (Citrus reticulata)
10 % Géranium rosat cv Bourbon (Pelargonium graveolens)
Utiliser comme huile d'onction, pure, avant la méditation ou le sommeil (production de rêves très vivants et résolutoires).

DÉFINITIONS UTILES

Cliquer sur le mot pour voir sa définition

Antalgique

Anti-inflammatoire

Antifongique (antifungique)

Décongestionnant

Références

[1] Voir J.R. Wheeler & N.G. Marchant, « A revision of the Western Australian genus Agonis (Myrtaceae) and two new segregate genera Taxandria and Paragonis », Nuytsia 16(2): 393-433, 2007. 
[2] Christopher J. Robinson, A New Essential Oil – Agonis fragrans, A report for the Rural Industries Research and Development Corporation, RIRDC Publication, août 2006.
[3] Peta et John Day, The Paperbark Company, Australie (Fragonia – An Overview).
[4] Voir Christine F. Carson et al., « Antimicrobial activity of Agonis fragrans oil » 2004, cité dans Christopher J. Robinson (op.cit.).
[5] Jan Dunstan et al., « Effects of Agonis Fragrans oil on mononuclear cell immune responses », cité dans Christopher J. Robinson, op. cit. Voir aussi Katherine A. Hammer et al.,
« Antimicrobial and anti-inflammatory activity of five Taxandria fragrans oils in vitro », Microbiol. Immunol. 2008; 52; 533-530, doi:10.1111/j.1348-0421.2008.00070.x
[6] Karen Wallwork, « Fragonia TM, Essential Oil Research Update », Aromatherapy Today, vol. 39, août 2006.
[7] Mark Webb, « Fragonia TMTaxandria fragrans », International Journal of Professional Holistic Aromatherapy, 2-1, 2013.
Dr Daniel Pénoël, l’Aromathérapie quantique : Pour se réaliser avec les huiles essentielles, Guy Tredaniel éditeur, 2015.

Article original : septembre 2015. Mise à jour la plus récente : octobre 2019


  • Elodie Sonia Nath dit :

    Bonjour Corinne, nous sommes 3 amies et on a cherché une compagnie australienne pour se procurer l’he de fragonia directement là-bas. On se partage les frais. On en a trouvé une qui nous paraît vraiment bien, c’est familial, on va tester. Mais on voulait vous dire qu’ils parlent de vous sur leur site!! Vous êtes le seul article français qu’ils mettent dans les références! On a trouvé que c’était un très bon signe, c’est ça qui nous a décidé. On vous dira si on a bien fait…. Je ne sais pas si on peut citer la compagnie mais c’est Pacific scents

    • Corinne Essentielle Marguerite dit :

      Excellent ! Je ne connaissais pas cette compagnie. Oui, n’hésitez pas à nous dire comment sont leurs HE, et surtout fragonia ! Merci pour ce partage 🙂

  • Paul Verdure dit :

    J’aime beaucoup votre présentation très complète de l’HE de fragonia. Confirmation de ses vertus et son action sur la mémoire, les résultats ont été un gros étonnement pour moi. Et vraiment merci, c’est grâce à votre article que je l’ai choisie pour ce travail. Continuez comme ça, c’est très enrichissant.

    • Corinne Essentielle Marguerite dit :

      Super Paul ! Pour tout vous dire, elle fait partie de mes 3 HE préférées. En ce moment en tout cas ! :p

  • Marie Thibault dit :

    Je n’ai pas encore utilisé l’HE de fragonia, mais vous m’avez donné très envie! Je suis quand même assez intriguée par votre glace à la vanille 😀 Et merci pour ces infos, c’est complet, très clair et très intéressant, j’aime beaucoup vos articles

    • Corinne Essentielle Marguerite dit :

      Ah ah, cette glace à la vanille ! :p Merci pour votre commentaire, Marie. Quand vous aurez fait votre découverte olfactive de fragonia, vous me direz dans quel monde elle vous a emmenée ? 🙂

  • Lydia dit :

    Marguerite (et Corinne 🙂 je voulais te dire que grâce à toi, mon nouveau parfum m’ accompagne tous les jours et je n’arrive plus à m’en passer! Tu m’as fait découvir le fragonia! j’ai concocté un mélange avec la sauge sclarée et l’effet est juste magnifique…..
    quelles belles huile essentielles…. merci!!!

    • Corinne Essentielle Marguerite dit :

      Je n’aurais pas pu mieux dire ^^ À bientôt à l’Atelier, Lydia !
      Marguerite :p

    • Nilza dit :

      Qual a sinergia criada de clary sage e fragonia?

    • manon dit :

      sa fait envie , on pourrait avoir la recette? merci manon

  • Nathalie dit :

    Très bien ! J’adore aussi l’huile essentielle de Fragonia c’est une de mes préférées !! Ce que vous dite s parait assez complet,mais on ne peut pas lire tous les articles que vous donnez dans les liens à la fin, c’est dommage. Nath

    • Corinne Essentielle Marguerite dit :

      Bonjour Nathalie, merci pour votre commentaire !
      Les articles donnés en lien ont tous été consultés pour la rédaction de l’article. Certains sont accessibles gratuitement, d’autres sont payants : ils appartiennent à leurs auteurs, je ne suis pas autorisée à en publier copie ici. Mais à partir des liens, vous pouvez savoir comment vous les procurer, si vous le désirez. Bonnes lectures 🙂

  • >