fbpx
Huile essentielle de sauge sclarée

Huile essentielle de sauge sclarée (Salvia sclarea)




Sauge sclarée ou sauge officinale, il s’agit de ne pas les confondre. La sauge sclarée ne contient pas les composants neurotoxiques et abortifs qui rendent sa cousine infréquentable, surtout quand on n’est pas familier de ses usages. Au contraire, la sauge sclarée, elle, est sans conteste l’une des plus utiles au quotidien pour les femmes. Règles douloureuses, aménorrhée, dysménorrhée, troubles de la ménopause, etc., autant de situations inconfortables auxquelles nous pouvons toutes être exposées. Et on sait aussi que les coulisses de la grossesse et de l’accouchement sont parsemés d’écueils qu’il n’est parfois pas simple de surmonter, seule dans son coin. La sauge sclarée peut vraiment apporter ses bienfaits dans toutes ces situations auxquelles les femmes sont confrontées tout au long de leur vie. Alors, la sauge sclarée, oui, c’est décidément l’huile essentielle des femmes par excellence !

More...

Si vous êtes pressé·e et souhaitez savoir tout de suite
comment utiliser l’HE de sauge sclarée, sautez ici !

La sauge sclarée est une variante de la sauge, de la famille des Lamiacées. Dans cette famille de plantes aromatiques, on trouve également les lavandes, les romarins et les thyms, la marjolaine, l'origan, le patchouli… On utilise la sauge sclarée sous sa forme d’herbe médicinale.

Son nom, Salvia, vient du latin salvaro/salveo, « sauver ». Son utilisation remonte à l’Antiquité. Les Romains la nommaient herba sacra, l’herbe sacrée.

Elle est cultivée en Europe centrale, en Grande-Bretagne, au Maroc, aux États-Unis et en Russie. C’est une plante qui s’adapte même sur les sols pauvres en nutriments et en eau, et ne craint pas les températures en dessous de zéro. Mais c’est quand même sous le plein soleil qu’elle s’épanouit le mieux.

Cette plante est réputée antispasmodique, antiseptique et astringente. Avec des dosages adaptés, et alliée avec d'autres plantes pour atténuer son amertume, on la recommande par exemple sous forme d’infusion (tisanes) dans les cas de transpiration excessive, surtout la nuit (sueurs nocturnes).

Sauge sclarée :
l’huile essentielle

huile essentielle de sauge sclarée

1. Production

Extraction : l’huile essentielle de sauge sclarée est extraite par distillation à la vapeur des sommités fleuries de la plante (entre août et septembre).
Lieux de production : on produit l’huile essentielle de sauge sclarée dans le sud de la France, en Bulgarie, en Crimée, au Royaume-Uni et en Hongrie. Il faut 100 à 150 kg de matière végétale pour produire 1 kilo d’huile essentielle.

2. Odeur et apparence

Odeur : douce, légèrement boisée, florale, rappelle les feuilles de thé sèches, ambrée
Selon la nomenclature officielle de l'IFRA (Fragrance Ingredient Glossary–oct.2019) : épicée, giroflier, sèche
Apparence : liquide fluide jaune très pâle, parfois vert très pâle

3. Composants majoritaires

On recense jusqu’à 250 composants différents dans cette huile essentielle.

Elle contient en majorité de l’acétate de linalyle (jusqu’à 80 %), du linalol (10 à 18 %, selon l’origine des plantes), du beta-caryophyllène à moins 2 %. Les huiles essentielles de sauge sclarée ne contiennent pas toutes du sclaréol, et lorsqu’il est présent, c’est souvent à l’état de trace, à < 1% dans la majeure partie des cas. Citronellol (< 0,1 %) et limonène (< 1 %) lui donnerait une légère activité antidiabétique (voir notamment deux articles récents – 2016 & 2018 – à ce sujet dans les références en bas de page).

À propos de ce sclaréol qui, selon la rumeur, aurait une action œstrogénique, consultez mon article Œstrogen-like, la sauge sclarée ? Vous êtes sûre ? La sauge sclarée, déclarée œstrogen-like principalement par un seul auteur fiable (dont on ne sait pourtant pas sur quelles études il s'appuie), repris par copier-coller sans vérification par de nombreux autres, ne l’est absolument pas selon de nombreux experts de réputation internationale…

Grâce aux composants qu’elles ont en commun, elle s’allie très bien avec la lavande vraie (Lavandula angustifolia) et la bergamote (Citrus bergamia). Elle fonctionne très bien aussi en synergie avec l’orange douce (Citrus sinensis), la rose (Rosa damascena ou centifolia), l’ylang ylang (Cananga odorata) et le bois de santal (Santalum album).

Principales molécules actives

Molécule active

%

Propriétés

linalol 
(monoterpénol)

10 à 18 %

antalgique, anesthésique, anti-inflammatoire, antibactérienne, anticonvulsive, antidépressive, anxiolytique, bradycardique, gastroprotectrice, hypotensive, neuroprotectrice, sédative, etc.

acétate de linalyle
(ester monoterpénique)

65 à 78 %

antalgique, anesthésique, anti-hypertension, anti-inflammatoire, antibactérienne, antioxydante, cardioprotectrice, gastroprotectrice, relaxante musculaire, soulagement de la douleur, sédative, etc.

germacrène D
(sesquiterpène)

< 5 %


3. Contre-indications

Pas de contre-indications connues. L’huile essentielle de sauge sclarée ne présente pas de risque ou de danger particulier si elle est utilisée aux dosages recommandés.
Elle peut être diffusée ou appliquée par voie cutanée (voie orale sur avis d’un·e spécialiste).
Certain·es recommandent de ne pas utiliser l’huile essentielle de sauge sclarée si vous avez consommé de l’alcool dans les quelques heures qui précèdent ou si vous pensez en consommer dans les quelques heures qui suivent. Il semblerait que la sauge sclarée puisse en accentuer les effets. (Non, peu importe où vous avez pu lire ce genre de choses : l’huile essentielle de sauge sclarée ne donne aucune ivresse.:p) En revanche, l’hydrolat ne pose pas ce type de problème.

4. Propriétés et indications de l’huile essentielle de sauge sclarée

En application cutanée (y compris massage)

L'essence des feuilles de la sauge sclarée a une action anti-inflammatoire et calmante (antalgique légère), grâce au linalol et à l’acétate de linalyle. Diluée à 10 %, renforcée par une lavande vraie dans une huile végétale de millepertuis (anti-inflammatoire), et en massage sur le bas-ventre, ces deux effets conjugués à son action antispasmodique peut aider à soulager les douleurs des menstruations.
En massage toujours, elle calme les douleurs qui peuvent accompagner l'aménorrhée, et celles qui accompagnent toujours la dysménorrhée. Ses propriétés antalgiques reposent sur le linalol et l’acétate de linalyle notamment.

Mycoses

L’huile essentielle de sauge sclarée est antifongique et antimicrobienne. 

Détente et zen

L’huile essentielle de sauge sclarée est réputée pour être relaxante et antidépressive. Elle aide à combattre l'anxiété et les effets du stress. Vous pouvez par exemple l’utiliser, seule ou en synergie avec d’autres HE riches en linalol et acétate de linalyle, en l’additionnant à vos sels de bain, pour calmer et détendre votre système nerveux central, ou même seule en diffusion, en inhalation (olfaction), voire dans votre bain en utilisant un dispersant.
Elle est une bonne option pour la préparation à la méditation.

Sauge sclarée, grossesse et accouchement

Denise Tiran, autorité incontestable en matière d’accouchement et 30 années de réelle utilisation des huiles essentielles dans sa pratique (ce n’est pas de la théorie !) recommande d’éviter l’huile essentielle de sauge sclarée dans ces cas précis :
• Dans l’heure qui suit la prise de syntocinon, ou d’un autre moyen de stimulation des contractions ;
• Si la maman a une quantité importante de lochies (post-partum).
Elle confirme de plus les résultats de l'étude sur l’effet de la sauge sclarée, qui réduit de manière significative la durée et la perception de la douleur pendant les premier et deuxième stages de l’accouchement (ne pas utiliser en cas de péridurale ou d’hypotension). Et recommande de ne pas du tout l’utiliser pendant la grossesse avant le terme (à cause de son action emménagogue).

Sauge sclarée, aromathérapie énergétique

Cosmétique

L’un de ses composants est l’oxyde caryophyllène, un antioxydant très puissant, ce qui peut l’indiquer pour certains effets cosmétiques (rappel : visage = dilution 2 % max.).

Aphrodisiaque ?

Plusieurs auteur·es suggèrent que la sauge sclarée aurait une action sur la libido féminine. Là, à vrai dire, les études et expérimentation sur le sujet manquent. Mais dans la pratique, certaines personnes auxquelles j’ai pu conseiller de la conjuguer avec du jasmin, de la vanille ou de l’ylang ylang m’ont rapporté être plutôt satisfaites des effets. En tout cas, le sentiment de bien-être qu’elle procure n’est sans doute pas négligeable. À vous de tester! 

5. L’autre option : l’hydrolat de sauge sclarée

Vous pouvez avoir plusieurs raisons d’opter pour l’hydrolat plutôt que l’huile essentielle, l’hypertension par exemple. La voie orale, dans le cas de l’hydrolat, est tout à fait possible sans obligatoirement vous tourner vers un·e spécialiste. Essayez en dilution d’abord et adaptez le dosage. Pour en savoir plus sur la dilution des hydrolats, jetez un œil à Pourquoi utiliser les hydrolats ?

Exemples d’utilisation de l’hydrolat

Allié à un hydrolat de géranium rosat, de rose ou de lavande, appliqué froid ou légèrement tiédi sur l’abdomen et le bas du dos, il s’avère très efficace contre les douleurs des menstruations et les crampes. Une cure de 3 semaines peut apporter une aide pour réguler les cycles et le flux menstruel.

L’huile essentielle de sauge officinale n’est pas en vente libre partout (elle est réservée à la vente en pharmacie en France, par exemple). Mais ce n’est pas le cas de l’hydrolat de sauge officinale, qui ne présente pas les mêmes risques en cas d’utilisation inconsidérée. En synergie moitié-moitié avec l’hydrolat de sauge sclarée, il est très utile pour atténuer les bouffées de chaleur. Qu’elles soient dues à la pré-ménopause, la ménopause, ou encore à une hypersensibilité émotionnelle…

En vaporisation (spray), elle peut accompagner vos rituels de soin du visage : elle est astringente et tonifiante, en particulier pour les peaux à tendance grasse. Mélangée à de l’hydrolat de camomille noble sur une compresse, c’est de plus une bonne démaquillante.

Chakras et huiles essentielles : ajna

6. Propriétés psycho-olfactives (aromathérapie énergétique)

L’huile essentielle de sauge sclarée aide à équilibrer les conflits émotionnels, à atténuer les effets d’un choc émotionnel, à calmer les attaques de panique. Elle atténue les tensions émotionnelles, elle aide à calmer le stress, l'anxiété. Elle peut aussi rebooster en cas de déprime, de perte de motivation. Elle stimule inspiration et créativité.

N’hésitez pas à faire appel à elle si vous pratiquez la méditation : elle est une aide à l’introspection, et aide aussi à voir au-delà du bout de votre nez 😉 Même si elle encourage au rêve créatif, elle ne vous empêche pas d’être lucide. Alliée au bois de santal dans une harmonie dont elles ont le secret, ces deux huiles essentielles vous prépareront à votre séance à la perfection 🙂

Enfin, elle est très indiquée pour tout travail vibrationnel, notamment dans le cas de traumas émotionnels.

La sauge sclarée, ça sent bon comme une calme soirée, lorsque, assise à l’orée d’un bois, vous guettez les signes qui confirment l’arrivée du printemps. Ces odeurs spéciales portées par le vent dans l’air qui se réchauffe doucement et vous disent : « Il arrive ! Il arrive ! », même s’il n’est pas encore là. C’est un peu de sucre après l’humidité fade et le froid des mois noirs (on les appelle comme ça chez moi, mizioù du en breton ;), ces mois d’hiver qui n’en finissent pas. C’est l’annonce des parfums de fleurs qui écloront bientôt. La fin d’un cycle et le début du nouveau…

Comment utiliser
 l’huile essentielle de SAUGE SCLARÉE ?

Les P’tits conseils de Marguerite

En massage

Douleurs menstruelles
Si elles sont relativement légères, dilution à 5 % : dans un flacon de 10 ml, verser 15 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée (Salvia sclarea). Compléter avec de l’huile d’olive ou de tournesol (anti-inflammatoires toutes deux), ou bien de l’huile de chanvre ou de ricin si vous en avez (elles ont des propriétés apaisantes sur la douleur).
Si les douleurs sont plus importantes, passer à une dilution à 10 %.
Massez le bas de votre abdomen et le bas de votre dos (à hauteur de l’utérus), cela peut vous aider à calmer les contractions menstruelles et à apaiser la douleur.

Variantes

Vous pouvez ajouter une autre huile essentielle dont vous connaissez les propriétés antalgiques ou d’équilibrante hormonale, en restant dans un total de 15 gouttes en tout (ou 30 pour une dilution à 10 %). La camomille noble (Chamæmelum nobile) est très efficace pour ces spasmes et contractions, pour ses propriétés antalgiques, et anti-inflammatoires, surtout dans le cas de dysménorrhée. Bergamote (Citrus x bergamia) et basilic tropical (Ocimum basilicum) sont d’efficaces antispasmodiques.
(Pas d’exposition au soleil dans les 12 heures qui suivent si vous exposez la partie massée au soleil : la bergamote est photosensibilisante !)

En inhalation

Apaiser l’anxiété
Dans un flacon de 5 ml, préparer la synergie suivante : 10 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée, 10 gouttes de lavande vraie (Lavandula angustifolia), 5 gouttes de camomille noble (Chamæmelum nobile). Dans un inhalateur individuel (stick), imbiber la mèche de coton avec quelques gouttes de cette synergie. Inhaler selon besoin.

Réduire le stress

Dans un flacon de 5 ml, préparer la synergie suivante : 15 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée, 10 gouttes d’essence de citron zestes (Citrus limonum), 5 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie (Lavandula angustifolia). Dans un inhalateur individuel (stick), imbiber la mèche de coton avec quelques gouttes de cette synergie. Inhaler selon besoin.

Contre la fatigue et l’irritabilité

Dans un flacon de 5 ml, préparer la synergie suivante : 10 gouttes de citron, 5 gouttes de sauge sclarée, 15 gouttes de lavande vraie. Dans un inhalateur individuel (stick), imbiber la mèche de coton avec quelques gouttes de cette synergie. Inhaler selon besoin.


En parfum

Sur la base de votre choix (huile végétale, alcool…), mélangez sauge sclarée et ylang ylang en proportions 2/3 et 1/3 (le parfum de l’ylang ylang est très puissant). Humez et dites-moi ce que vous en pensez, lorsque vous en aurez appliqué quelques gouttes sur vos zones à parfumer préférées 🙂

DÉFINITIONS UTILES

Cliquer sur le mot pour voir sa définition

Aménorrhée

Dysménorrhée

Ménopause

Préménopause

Syndrome prémenstruel


Références

À propos d’oncologie :
Gao J, Wang D, Jing S, et al., The study of sclareol in inhibiting proliferation of osteosarcoma cells by apoptotic induction and loss of mitochondrial membrane potential. J Med Oncl Ther., 2017;2(2):40-44. 
Shokoofe Nooria, Zuhair M.Hassan, Mehdi Mohammadic, Zohre Habibi, Nooshin Sohrabi, Saeed Bayanolhagh, Sclareol modulates the Treg intra-tumoral infiltrated cell and inhibits tumor growth in vivo, Cellular Immunology, vol. 263-2, 2010, DOI: 10.1016/j.cellimm.2010.02.009.
Ting Zhang, Ting Wang, Peiling Cai, Sclareol inhibits cell proliferation and sensitizes cells to the antiproliferative effect of bortezomib via upregulating the tumor suppressor caveolin-1 in cervical cancer cells, Mol Med Rep. 2017 Jun; 15(6): 3566–3574.
Vaccaro, M., Malafronte, N., Alfieri, M. et al., Enhanced biosynthesis of bioactive abietane diterpenes by overexpressing AtDXS or AtDXR genes in Salvia sclarea hairy roots, 2014, 119: 65, DOI:10.1007/s11240-014-0514-4.

Apay, S.E., Arslan, S., Akpinar, R.B., Celebioglu, A. (2012). “Effect of aromatherapy massage on dysmenorrhea in Turkish students.” Pain Management Nursing: Official Journal of the American Society of Pain Management Nurses 13(4), 236–40. https://doi.org/10.1016/j.pmn.2010.04.002.
E. Burns, C. Blamey, S.J. Ersser, et al, “An investigation into the use of aromatherapy in intrapartum midwifery practice”,  Journal of Alternative and Complementary Medicine, vol 6, no 2, 2000, pp 141-147. Voir également l'article de blog : “Clary sage (Salvia sclarea) essential oil use during childbirth: a small survey”. 
Haiying Cui, Xuejing Zhang, Hui Zhou, Chengting Zhao, and Lin Lin, Antimicrobial activity and mechanisms of Salvia sclarea essential oil”, Bot Stud. 2015 Dec; 56: 16 (doi: 10.1186/s40529-015-0096-4).
Han, S.-E., Hur, M.-H., Buckle, J., Choi, J., Lee, M.S. (2006). “Effect of aromatherapy on Symptoms of Dysmenorrhea in College Students: A Randomized Placebo-Controlled Clinical Trial.” Journal of Alternative and Complementary Medicine, 12(6), 535–41. https://doi.org/10.1089/acm.2006.12.535.
M.H. Hur, M.S. Lee, Y. Seong, M.K. Lee, “Aromatherapy massage on the abdomen for alleviating menstrual pain in high school girls: a preliminary controlled clinical study”, Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, vol. 2012, et bibliographie. 
Kyung-Bok Lee, Eun Cho, Young-Sook Kang, «Changes in 5-hydroxytryptamine and cortisol plasma levels in menopausal women after inhalation of clary sage oil», Phytother Res. 2014 Nov;28(11):1599-605. doi: 10.1002/ptr.5163. Epub 2014 May 7.
Lee KB, Cho E, Kang YS, “Changes in 5-hydroxytryptamine and cortisol plasma levels in menopausal women after inhalation of clary sage oil”, Phytother Res. 2014 Nov;28(12):1599-605.    
Noori S., Hassan Z.M., Mohammadi M., Habibi Z., Sohrabi N., Bayanolhagh S., Sclareol modulates the Treg intra-tumoral infiltrated cell and inhibits tumor growth in vivo. Cellular immunology. 2010, 263(2):148-53
Marzouk, Tyseer M. F., Amina M. R. El-Nemer, and Hany N.Baraka. “The Effect of Aromatherapy Abdominal Massage on Alleviating Menstrual Pain in Nursing Students: A Prospective Randomized Cross-Over Study.” Research article. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine, 2013. https://doi.org/10.1155/2013/742421.
Morrow, Cathleen, and Elizabeth H. Naumburg. “Dysmenorrhea”, Primary Care 36, no. 1 (March 2009): 19–32, vii.

Sienkiewicz M, Głowacka A, Poznańska-Kurowska K, Kaszuba A, Urbaniak A, Kowalczyk E. “The effect of clary sage oil on staphylococci responsible for wound infections”, Postepy Dermatol Alergol. 2015;32(1):21-6.
G.H. Seol et al, “Antidepressant-like effect of Salvia sclarea is explained by modulation of dopamine activities in rats”, Journal of Ethnopharmacology, 2010, Jul 6; 130(1); 187-90.
Sarin Tadtong, Supatcha Suppawat, Anchalee Tintawee, Phanida Saramas, Suchada Jareonvong, Tapanee Hongratanaworakit,  “Antimicrobial activity of blended essential oil preparation”, Nat Prod Commun. 2012 Oct; 7(10): 1401–1404.

Srinivasan S, Muruganathan U., "Antidiabetic efficacy of citronellol, a citrus monoterpene by ameliorating the hepatic key enzymes of carbohydrate metabolism in streptozotocin-induced diabetic rats", Chemico-Biological Interactions, 2016, 250:38-46.
Vieira AJ, Beserra FP, Souza MC, Totti BM, Rozza AL.," Limonene: Aroma of innovation in health and disease". Chem Biol Interact, Mar 1, 2018, 283:97-106.

Denise Tiran, Aromatherapy in Midwifery Practice, Singing Dragon, Londres, 2016.
Robert Tisserand & Rodney Young,  Essential Oil Safety, 2nd edition, Churchill Livingstone Elsevier, 2014.

À lire aussi…
Huile essentielle de laurier noble (Laurus nobilis)
Le laurier noble : ses feuilles symbolisent le triomphe. Triomphe sur soi-même autant que sur l’adversité. Son huile essentielle aide[...]
L’huile de jojoba, un après-soleil réparateur naturel
​Superbe moment sur la plage, randonnée inoubliable sous le soleil dans des paysages magnifiques : tout était parfait. Jusqu’au moment[...]
  • Madeleine Revers dit :

    Dès que j’ai besoin de me calmer, de m’apaiser (même juste après avoir lu ma feuille d’impôts il n’y a pas très longtemps par exemple xP), c’est la sauge sclarée que je choisis instinctivement. C’est bien ce que vous dites. Merci pour vos articles, je les trouve toujours très juste et ils m’apprenent souvent des choses curieuses ou étonnantes, en tout cas des choses que je ne savais pas. J’aime bien venir ici.

    • Corinne Essentielle Marguerite dit :

      Très bon choix, Madeleine, d’autant plus si c’est votre instinct, ou votre intuition, qui vous emmène vers elle. C’est une très belle huile essentielle 🙂

  • Martine Barbeau dit :

    J’adore l’image de guetter l’arrivée du printemps!! Ça me fait le même effet…. Et j’adore la sauge sclarée aussi, vous lui rendez bien justice.

    • Corinne Essentielle Marguerite dit :

      Quand une plante, et son HE, vous racontent une histoire, c’est important de la partager. C’est chouette qu’on soit au moins deux à guetter le printemps avec elle 🙂

  • Mylène S. dit :

    Bonjour, j’ai lu aussi votre article sur la sauge sclarée qu’on dit oestrogène-like et je trouve que ça fait vraiment du bien de lire quelque chose de sérieux sur cette huile essentielle…. j’ai eu un cancer en lien avec cette hormone il y a 8 ans et je me sers pourtant de la sauge sclarée tous les mois parce qu’elle me soulage vraiment des douleurs du ventre. je n’ai jamais eu de problèmes et vu les doses qu’on utilise quand on est un peu au courant de comment se servir des HE, sérieusement on ne risque vraiment rien…. c’est sûr depuis 8 ans je n’ai rien vu. Alors les épouvantails on devrait les laisser dans les champs et arrêter d’essayer faire peur aux personnes comme moi, c’est vraiment pénible….. j’adore cette huile et je continuerais à l’utiliser!! merci pour les articles
    Mylène

    • Corinne Essentielle Marguerite dit :

      Merci pour ce témoignage, Mylène. J’espère que l’HE de sauge sclarée vous apportera ses bienfaits pendant encore de longues années 🙂

  • >