fbpx
Diffuseur huiles essentielles


Diffusion d’huiles essentielles: pas simple de choisir le bon diffuseur !

Vous aimeriez bien, vous aussi, pouvoir profiter des bienfaits de la diffusion d’huiles essentielles chez vous. Mais des diffuseurs d’huiles essentielles, on en trouve de toutes les formes et de toutes les couleurs. De la bougie au nébulisateur en passant par l’humidificateur, on les trouve aussi à tous les prix. Procédés, formes, esthétiques, prix… : pas toujours très simple de s’y retrouver !

La première question à vous poser est la suivante : quel sera votre usage du diffuseur ? Selon votre réponse, vous disposerez déjà d’un élément fondamental pour guider votre choix. La deuxième question sera de savoir qui sera présent à l’endroit où vous diffuserez : pensez à votre entourage, mais également à vos animaux.

La diffusion d’huiles essentielles ne présente de danger que si on l’utilise sans réfléchir. Si vous êtes là, c’est que ce n’est pas votre cas : c’est plutôt bon signe !

More...

débutant·e ou occasionnel

intermédiaire

avancé

Diffusion des huiles essentielles :
à quoi ça sert ?

Des réponses en image !

Diffusion huiles essentielles

Clic sur l’infographie pour zoomer
Clic-droit pour télécharger

Ne pas brûler les huiles essentielles

Quel que soit l’usage que vous prévoyez, si vous souhaitez profiter à la fois des parfums des huiles essentielles que vous appréciez tout en bénéficiant de leurs propriétés, vous éviterez les diffuseurs qui proposent de chauffer directement l’huile essentielle. Au-delà de 50 degrés, une huile essentielle dégagera peut-être toujours un peu de son parfum, mais ses propriétés seront réduites à néant.

Comment choisir son diffuseur ?

Ça, c’est le casse-tête ! Diffuseurs électriques, diffuseurs à brumisation, diffuseurs ultrasoniques, diffuseurs à nébulisation, diffuseurs pas chers ou au contraire, d’un prix élevé, diffuseurs pour la voiture ou le bureau… On en trouve de toutes sortes, en couleur ou pas, avec minuteur ou sans, avec une grosse contenance ou un volume plus modeste, etc. Si vous avez commencé à vous intéresser à la question, vous avez peut-être tout de suite été noyé·e ! Parce qu’on peut passer des heures à essayer de trouver le diffuseur parfait… 

Diffusion des huiles essentielles

Mais la vraie question, en fait, c’est : qu’est-ce que j’ai envie d’en faire ? À quoi ce diffuseur d’huiles essentielles va me servir ? Tout le reste : est-ce qu’il sera joli dans le décor, est-ce que je le mettrai plutôt dans le salon ou dans la chambre ? il m’en faut vraiment un dans toutes les pièces ?, ce sont des questions qui viendront après.

Alors pour vous aider dans votre choix en fonction de l’utilisation que vous prévoyez, on récapitule dans un tableau. Et dans le détail, vous y trouverez l’intérêt des différents types de diffuseurs selon l’usage souhaité. Ils sont classés du matériel le plus simple – le moins coûteux – au plus élaboré.

Le comparateur des modes de diffusion et diffuseurs d’huiles essentielles

Quel usage ?

Type de diffuseur

Type de diffusion

Avantages

Inconvénients

individuel

domestique 


divers supports faciles à mettre en place

boule de coton
mouchoir

éponge
pierre aromatique
pierre d’argile
diffuseur par capillarité

diffusion passive 
(les plus simples des "diffuseurs portables" !)

légèreté et facilité de mise en place
usage très personnalisé

peu ou pas d’impact sur les autres personnes présentes dans la pièce
pas de branchement électrique, ni remplissage d'eau
coût :

les HE se diffusent par le simple effet de leur propre volatilité (pas d’action de diffusion externe)
ne convient qu’à des espaces très réduits/individualisés

domestique 


diffuseur par ventilation

quelques gouttes d’HE sont déposées sur un buvard et dispersées par ventilation

air propulsé au travers du support d’huile essentielle

facile et simple à mettre en place

les HE ne sont pas chauffées
pas de remplissage d'eau
coût :

le buvard doit être changé à chaque HE différente
nécessite une source d'alimentation électrique
peut agir sur toute personne et tout animal présent·es dans la pièce

individuel

domestique 

source de chaleur

gouttes d’HE placées dans un petit récipient d’eau
diffusée par l’action d’une source de chaleur

entraînement par la chaleur
(chaleur douce)

silencieux
moins concentré que la nébulisation
permet l'utilisation d’HE relativement visqueuses ou diluées
permet de cibler une modulation des émotions, un travail sur la mémoire, une aide cognitive
coût : € €

la chaleur peut être un facteur de dégradation des HE
nécessite eau et, selon, un branchement électrique

peut agir sur toute personne et tout animal présent·es dans la pièce

domestique 

diffuseur
ultrasonique

un disque souple vibre sous l’action d’une fréquence ultrasonique ; l’eau placée dans le récipient prévu est transformée en vapeur transporte les molécules de l’HE dans l’air

entraînement par vapeur d’eau créée par fréquence vibratoire

relativement peu bruyant (selon les appareils)
 moins concentré que la nébulisation
pas d’utilisation de chaleur
permet de cibler une modulation des émotions, un travail sur la mémoire, une aide cognitive
 humidification 
de l’air (fonction brumisateur)

coût :  

humidification
de l’air (brumisateur)
en plastique : interaction et dégradation possibles par certaines HE

nécessite eau et électricité

demande un entretien soigneux (moisissures…)

peut agir sur toute personne et tout animal présent·es dans la pièce

thérapeutique
usage clinique 

diffuseur par nébulisation
(nébulisateur)

dispersion sans chaleur) de micro-gouttes de HE dans l’air

dispersion dans l’air selon le principe de Bernoulli

(air pulsé)

plus efficace que les autres méthodes dans un objectif antiseptique
meilleure efficacité dans les affections respiratoires

les micro-particules d’HE inhalées pénètrent immédiatement les poumons et par suite, le système sanguin
adapté pour les usages en milieu hospitalier ou semi-hospitalier

pas de plastique mais des éléments en verre : pas de dégradation par les HE
coût :coût :  € 

légèrement bruyant selon les ​modèles
en verre : relativement fragile
demande un entretien spécifique (alcool)

dispersion difficile des HE visqueuses

nécessite électricité

peut agir sur toute personne et tout animal présent·es dans la pièce

Différents modèles pour chaque procédé

Je vous le disais plus haut, dans ce tableau, l'aspect esthétique – formes, couleurs, lumineux ou non, etc. – n’est pas du tout pris en compte. Après tout, vous et vous seul·e savez ce qui vous plaît, ce n’est certainement pas à moi, ni à Marguerite :p, de vous donner des conseils là-dessus !

Diffusion des huiles essentielles : recommandations pratiques

Pour gagner du temps et poser des bases solides
à votre utilisation des huiles essentielles :
le module Découverte
Cliquez sur l’image pour savoir comment !

Découverte des huiles essentielles

Peut-on fabriquer son propre diffuseur d’huiles essentielles?

Si vous êtes particulièrement bricoleuse, ou bricoleur pointu en mécanique et électronique, c’est sans doute possible. Je ne sais pas très bien comment, ça n'est pas, mais alors pas du tout mon cas :p Donc si vous êtes comme moi, il vous sera plus facile d'opter pour l’une des solutions simples indiquées sur la première ligne du tableau ci-dessus. Et vous aurez un diffuseur d’huiles essentielles simple et pas cher. Peu importe la méthode que vous choisirez pourvu qu’elle corresponde à vos objectifs. 

Consommation et type d’huiles essentielles

Adaptation à l’objectif, encore !

Le diffuseur à nébulisation, ou nébulisateur, est celui qui consomme le plus d’huile essentielle. On l’utilise généralement dans un objectif de soins : pensez bien à vérifier que la ou les huiles essentielles sont adaptées à l'action que vous recherchez et à la personne qui la ou les utilise. Évitez de diffuser dans une pièce fréquentée par plusieurs personnes si vous n’êtes pas complètement sûr·e que les huiles essentielles utilisées peuvent leur convenir. Et pensez à vos animaux…

Les huiles essentielles à ne pas diffuser

Évitez de diffuser des huiles essentielles riches en phénols (cannelle de Ceylan, thym à thymol, giroflier, origan, sarriette des montagnes, ajowan…), en cétones ou en aldéhydes. Ou bien alliez-les, en petites quantités, à d’autres qui réduiront leur potentiel agressif pour les voies respiratoires. Ne diffusez pas d'huiles essentielles riches en 1,8 cinéole (ravintsara, romarin à cinéole…) en présence de personnes asthmatiques. De façon générale, au moindre doute ou à la moindre réaction suspecte (irritation des voies respiratoires…), c’est simple : vous interrompez tout de suite la diffusion, et vous aérez.

Les quantités

Pour les diffuseurs ultrasoniques, on conseille en général 4 à 5 gouttes pour 100 ml d'eau. C'est une moyenne indicative, référez-vous aux notices des diffuseurs. De toute façon, il n’est jamais nécessaire d’en utiliser beaucoup : vous économisez votre flacon, et ce sera efficace quand même.

Interaction des huiles essentielles

C’est une question qu’on me pose très souvent. Y a-t-il des huiles essentielles incompatibles entre elles ? Une huile essentielle peut-elle annuler l’effet d’une autre huile essentielle ? La réponse est très simple : non. Les huiles essentielles peuvent se potentialiser, c’est-à-dire augmenter certaines propriétés, elles peuvent s’additionner et allier leurs propriétés respectives. Certains composants de l’une peuvent temporiser, c’est-à-dire atténuer l’effet d’un composant de l’autre (surtout dans le cas de composants “agressifs”). Mais aucune huile essentielle ne peut annuler les effets d’une autre.

Des huiles essentielles pas chères pour la diffusion ?

La seule règle importante, c’est toujours d’utiliser des huiles essentielles de qualité. Qui dit qualité dit aussi que rechercher à tout prix des huiles essentielles pas chères vous expose à des risques. Vous pourriez croire avoir affaire à de bons produits à bas prix, et vous vous apercevrez vite qu’il ne s’agit que de produits de synthèse. Ou bien des huiles essentielles modifiées, auxquelles on a ajouté telle ou telle molécule ou retiré telle ou telle autre, sans forcément l’indiquer clairement.

Diffuser par intermittence est bien plus efficace et plus sûr que de diffuser en continu. Intermittence signifie diffusion pendant 30-60 minutes, puis arrêt pendant 30-60 minutes.

En effet, notre organisme, en particulier notre système nerveux, s’habitue après ce laps de temps. En cas de diffusion continue, alors que le bénéfice que le corps en tire n’augmente pas, il a été démontré qu’il ressent un stress à plusieurs niveaux.

Néanmoins, des niveaux de diffusion très faibles – lorsque l’huile essentielle est à peine perceptible – conviennent dans tous les endroits, quelle qu’en soit la durée.

Robert Tisserand
Tisserand Institute

Quelle est la meilleure marque ?

Non, pas ça ! Ne me demandez pas quelle est la meilleure marque d’huiles essentielles ! Parce qu’en ce qui me concerne, les meilleures marques sont celles qui me procurent des HE de qualité. Je ne sais pas vraiment comment le dire autrement… Celles qui contiennent les composants attendus et qui ont les effets attendus. En conséquence, j’ai plusieurs fournisseurs différents ! D’abord parce qu’ils ne proposent pas toujours toutes les HE que je recherche. Ensuite, parce que j’ai trouvé certaines HE plus convaincantes chez tel fournisseur, alors que d’autres m’ont beaucoup mieux convenu chez tel autre fournisseur. L’idée, c’est que ce n’est pas le vendeur qui décide à ma place de ce qui est mieux pour moi. La seule personne qui peut le dire, après avoir testé et constaté les effets, eh bien c’est moi ! Et vous, pour vous-même. Vous ne croyez pas ?

Celles qui donnent de vraies informations sur leurs produits !

Je préfère les fournisseurs qui me permettent de savoir exactement ce qu’elles contiennent. Pas en me donnant quelques indications sur les composants d’un lot qui date d’il y a 2 ou 3 ans ! Ni ceux qui s’évertuent à m’expliquer les vertus thérapeutiques de ces huiles essentielles : ce n’est pas du tout leur job, ni leur spécialité. En fait, ce qui m’intéresse, c’est d’avoir une idée précise de la composition du flacon que j’achète ou que je vais recevoir.

En bref, informez-vous sur ce que contiennent, exactement, les flacons que vous voulez acheter, et testez-les. Vous verrez que vous n’adopterez jamais une seule “marque”. Allez, une piste pour vos explorations quand même : allez voir du côté des petits producteurs, en ce qui concerne les HE produites sur le territoire en tout cas. Ou bien des fournisseurs pro, ceux auxquels s’adressent les aromathérapeutes… Il va falloir fouiller un peu ! Bon, pour tout vous dire, quelqu’un a commencé à en recenser pas mal. Elle est bretonne aussi, les grands esprits se rencontrent même d’un bout du monde à l’autre :p Allez voir du côté de Cécile Mahé, et de sa page “petits producteurs”, c’est une très chouette initiative 🙂

Utilisez-en peu, mais soyez efficace !

Un flacon d’huile essentielle de 5 ou 10 ml ne s’utilise pas en quelques jours. Bien sûr, tout dépend de l’HE en question et de l’utilisation que vous en faites. Mais dans le cas de la diffusion, même pour vous assurer d’éviter rhumes et microbes de l’hiver, à raison de quelques gouttes par-ci par-là, votre flacon doit vous durer quelques mois. Donc faites le calcul : divisez le prix d'achat par le nombre de mois où vous pourrez l’utiliser, vous verrez vite qu’il ne vous a pas coûté aussi cher que ça.

Les huiles essentielles, utilisez-en peu à la fois, mais utilisez-les à bon escient !

Diffusion d’huiles essentielles et chambre à coucher

Il n’est pas recommandé de mettre une diffusion en place dans votre chambre à coucher, qui serait active pendant que vous dormez. Préférez le faire quelque temps avant de vous coucher, et de toute façon, interrompez la diffusion lorsque vous êtes prêt·e à dormir.

Diffusion huiles essentileles enfants

Il est tout à fait possible de diffuser dans une chambre d'enfant ou de bébé : faites-le une vingtaine de minutes au moins avant que l’enfant ne pénètre dans la pièce, et sur une durée de 10 à 15 minutes. Choisissez bien sûr des huiles essentielles adaptées à l’âge de l’enfant !

Diffusion d’huiles essentielles et environnement

Il est important, quelle que soit la méthode de diffusion que vous choisissez, de prendre en compte l’impact qu’elle peut avoir sur les personnes et les animaux domestiques qui peuvent en subir l’influence. Pensez-y aussi si vous utilisez un diffuseur en voiture et que vous n’êtes pas seul·e dans l’habitacle…

Diffusez toujours dans un endroit bien ventilé. De manière générale, renouveler l’air de façon régulière dans n’importe quelle pièce de la maison est nécessaire.

Diffuser des huiles essentielles pour installer un parfum d’ambiance agréable dans la maison est bien sûr tout à fait possible. Mais procédez une pièce à la fois et ne diffusez pas d’huiles essentielles en permanence et en continu. Faites-le pendant des périodes d’une demie-heure à une heure au maximum, renouvelées deux ou trois heures plus tard. Ayez la main légère dans le dosage des huiles essentielles. À raison de 4 à 5 gouttes diffusées en plusieurs périodes, les risques de réaction adverse, même s’ils existent, sont extrêmement limités. Dans l'idéal, ne diffusez pas plus d'une ou deux fois par jour, c'est largement suffisant !

Méthode de diffusion et huiles essentielles diffusées doivent être sélectionnées avec soin. Encore une fois, lorsque vous mettez en place une diffusion d’huiles essentielles, si vous constatez la moindre réaction suspecte, arrêtez immédiatement votre diffuseur et aérez la pièce pendant un bon quart d’heure au moins…

Des mélanges d’huiles essentielles à diffuser

Les P’tits conseils de Marguerite

Concentration

Maux de tête

Calme et détente

Éclaircir les voies respiratoires

Humeur joyeuse

  • Emma dit :

    Très très bien ce tableau, ça me résume bien les choses que je connaissais un peu « en vrac »! Je cherchais justement ce qui était le mieux ça va être plus faciel, merci beaucoup!!!

    • Corinne Essentielle Marguerite dit :

      Tant mieux, vraiment, si ça vous aide à y voir plus clair, Emma, ça n’est pas toujours simple en effet. 🙂

  • Marine dit :

    Super clair…. en fait pas la peine d’avoir un trop gros diffuseur, ca ne sert pas trop s’il y a du monde à la maison!

    • Corinne Essentielle Marguerite dit :

      Merci Marine. Tout dépend du « monde » qui est à la maison, vous l’avez compris, il faut vérifier que les personnes présentes – et les animaux ! – peuvent respirer sans problème les huiles essentielles diffusées. Mais ça n’a rien de très compliqué, il faut surtout y penser avant. Bonnes diffusions ! 🙂

  • Marie Sedan dit :

    Bonjour Marguerite! J’ai des question sur la diffusion: tu dis qu’on peut diffuser pour un parfum d’ambiance…. est ce que je peux le faire chez moi plusieurs fois par jour? pour que ça sente bon tout le temps merci

    • Corinne Essentielle Marguerite dit :

      Bonjour Marie,
      La diffusion d’huiles essentielles, ça n’est jamais anodin. On diffuse avec un objectif précis, et une fois cet objectif atteint, il n’est pas utile de prolonger la diffusion. Gardez à l’esprit que les huiles essentielles sont des concentrés puissants de molécules actives. Il n’est pas utile, d’une part de diffuser en permanence, et surtout, l’accumulation de ces molécules dans l’air de votre maison n’est pas profitable et pourrait même, à terme, poser des problèmes. Préférez une diffusion brève une à deux fois par jour au maximum, et pensez toujours à aérer les pièces régulièrement, même en hiver.:)

      • Marie Sedan dit :

        merci ça m’aide beaucoup, je connais pas mal de personnes qui diffuse tout le temps, enfin pendant des journées entière ou presque, a mon avis, ils ne savent pas que ce n’est pas très très bon.. il faudrait quand même qu’on l’écrive sur les modes d’emploi….. des diffuseurs ou bien des HE Marie

  • >