fbpx
Huile de jojoba, un après-soleil réparateur naturel

L’huile de jojoba, un après-soleil réparateur naturel


Superbe moment sur la plage, randonnée inoubliable sous le soleil dans des paysages magnifiques : tout était parfait. Jusqu’au moment où vous rentrez. Là, votre peau commence à chauffer. Vous êtes même en train de virer au rouge écrevisse. Ça brûle, c’est hyper-sensible : c’est sans appel, vous avez un sacré coup de soleil !

Dans ce cas, pas de secret : il vous faut quelque chose d’efficace. Un produit nourrissant qui va aider votre peau brûlée à se réparer. L’huile de jojoba fait partie des plus efficaces. Quelques applications, pure ou additionnée d’huile essentielle apaisante de lavande vraie, et elle stimulera le processus de réparation de votre peau.

More...

débutant·e ou occasionnel

intermédiaire

avancé

1. Un après-soleil jojoba + lavande vraie

Vous pouvez le fabriquer vous-même sans difficulté. Versez votre lavande vraie (dilution utile jusqu’à 20% en cas de coup de soleil) dans l’huile de jojoba. Agitez doucement, c’est prêt à être appliqué 3 à 4 fois dans la journée sur la peau après exposition. Pas de contre-indication : cette formulation est valable pour tous les âges et tous les types de peau !

Un conseil : après un coup de soleil, attendez au moins 3 à 4 jours avant d’exposer à nouveau la zone traitée au soleil. Même si la peau paraît tout à fait guérie. Et n’oubliez pas votre protection solaire, cette fois ! :p

L’huile de jojoba, un après-soleil réparateur naturel

2. Une cire liquide dorée

Le jojoba est un petit arbuste ligneux qui pousse à l’état naturel en Amérique du sud-ouest (Arizona, Californie, désert Sonoran au Mexique). Il peut atteindre plus de 3 mètres de haut. Il vit plus de 100 ans et peut parfois aller au-delà de 200 ans.
Il est cultivé aujourd’hui (depuis plus de 50 ans maintenant) pour une exploitation industrielle.

Arbuste jojoba

Les graines de jojoba contiennent, pour la moitié de leur composition, une cire liquide dorée. Cette cire est utilisée traditionnellement pour soigner diverses affections, notamment les blessures cutanées.

3. Les propriétés de l’huile de jojoba

Cette cire liquide qu’on appelle huile de jojoba ne provoque aucune irritation et ne génère pas l’apparition de comédons. Elle est intégrée à de nombreux produits hydratants pour la peau et à des après-shampooings nourrissants.

Plusieurs chercheurs en dermatologie ont montré son efficacité à réduire les inflammations, et dans les traitement de l’acné et du psoriasis.

Elle est utilisée, en médecine traditionnelle, pour soigner plaies et blessures, mais aussi les coliques rénales, les céphalées, les chutes importantes de cheveux et, ce qui nous intéresse ici, les coups de soleil et la peau irritée.

Huile de jojoba : les graines

4. Les effets anti-inflammatoires de l’huile de jojoba

En 2005, Ramy Habashy publiait les résultats de son expérimentation sur l’huile de jojoba. Il démontrait qu’employée seule, elle avait la même efficacité qu’un médicament anti-inflammatoire.

L’huile de jojoba est composée en très grande majorité d’esters. Elle contient aussi des phytostérols, comme par exemple les huiles d’argousier, de soja ou de maïs, de l’oméga 9 et de la vitamine E. Par sa composition unique, elle est identique à 25 % au sébum humain.

5. L’effet régénérant après-soleil

L’huile de jojoba peut être utilisée sur tous les types de peau, même si elles sont irritées et surtout s’il y a coup de soleil. Ses propriétés stimulent la régénération cutanée.

Dans le rapport de ses expérimentations publié il y a 8 ans, Elia Ranzato détaille ses effets sur des cellules cutanées humaines. L’huile de jojoba accélère la guérison des blessures en stimulant la synthèse du collagène.

En ajoutant juste 1% d’huile de jojoba à une substance utilisée pour comparaison, le processus de guérison est accéléré :

Huile de jojoba : régénération cutanée

6. Stabilité et résistance à l’oxydation : un atout incontestable

L’huile de jojoba est la plus stable dans le temps et la moins sensible à l’oxydation : un atout majeur si vous préparez vous-même vos mélanges d’huiles essentielles et vos crèmes cosmétiques.

En comparaison avec quelques autres huiles végétales, la durée de conservation sans dégradation (stabilité oxydative) de l’huile de jojoba est très nettement plus longue. Les tests illustrés ci-dessous ont été menés selon la méthode Rancimat. Les HV sont soumises à une exposition très intense (bien plus concentrée que dans des conditions normales) à tous les facteurs d’oxydation. On mesure au bout de combien de temps le processus de dégradation s’enclenche.

Jojoba : conservation de l'huile

Par ailleurs, vous le savez, lorsque l’huile de liaison rancit, le mélange devient inutilisable. Votre préparation après-soleil risque donc bien moins de se détériorer si vous utilisez de l’huile de jojoba. Vous pouvez l’utiliser pure, mais si vous la mélangez à une autre huile, elle permet en plus de prolonger la durée de conservation de l’ensemble. Voici, en pourcentage, l’augmentation de la stabilité d’huiles végétales auxquelles ont été ajoutés seulement 10 % d’huile de jojoba.

Huile de jojoba : aide à la conservation

Il existe plusieurs méthodes naturelles pour apaiser les coups de soleil et aider la peau à se régénérer. Mais l’huile de jojoba figure sans aucun doute parmi les aides les plus précieuses et efficaces. Et vous, quel est votre secret ? N’hésitez pas à le partager ici, beaucoup d’entre nous, parfois têtes en l’air (“Zut ! J’ai oublié de mettre ma crème de protection à cet endroit-là !”), apprécierons de pouvoir en profiter !

Références

Ramy R. Habashy et al., Anti-inflammatory effects of jojoba liquid wax in experimental models, Pharmacological Research 51, 2005, 95-105.
Howard Scott Gentry, The natural history of Jojoba (Simmondsia chinensis) and its cultural aspects, Economic Botany, vol. 12, 1958, 261-295.
Armelle Judde, Prévention des acides gras dans un produit cosmétique : mécanismes, conséquences, moyens de mesure, quels antioxydants pour quelles applications ?, OCL, vol. 11-6, 2004, 414-418.
Elia Ranzato et al., Wound healing properties of jojoba liquid wax: An in vitro study, Journal of Ethnopharmacology, vol. 134-2, 2011, 443-449.
CTA, Y a-t-il des plantes miracles ?, Spore 16, 1988, CTA, Wageningen, The Netherlands.

À lire aussi…
9 huiles essentielles pour lutter contre les moustiques
En plus de provoquer des démangeaisons très désagréables, les moustiques, en nous piquant, peuvent transmettre de nombreuses maladies. 9 huiles[...]
Pourquoi utiliser les hydrolats ?
​Les hydrolats font partie, au même titre que les huiles essentielles, de la panoplie à disposition de l'aromathérapie. Ce ne[...]
  • Emeline Castres dit :

    Super intéressant la comparaison avec les autres huiles, il y en a eu d’autres testées de la même façon ? ça va me servir pour les mélanges DYI, j’en ai souvent qui finissent pas sentir le ranci et hop, poubelle, trop dommage. merci

  • Katie Lemercier dit :

    moi je mélange jojoba et millepertuis, c’est top!

  • >