Je suis Corinne, aromatologue et conseillère en aromathérapie, selon l'appellation autorisée en France. J'utilise les huiles essentielles au quotidien depuis plus d'une quinzaine d'années maintenant. Mais je me suis formée de façon précise à leur usage il y a douze ans, après un épisode difficile qui m'a fait prendre conscience, plus que jamais, combien ma santé devait être entre mes mains.
J’essaie d’exercer un conseil avisé, basé sur l’expérience et en me tenant au courant, avec précision, des recherches les plus récentes sur les huiles essentielles. Et je participe à de nombreux échanges avec des aromathérapeutes et aromatologues du monde entier.

Corinne & Marguerite – essentielle-marguerite.com

 

En savoir un peu plus sur moi ?

Mon parcours professionnel, jusque-là, a été intense et très divers. Depuis ma sortie de l'université il y a… quelques années :p, j'ai toujours exercé plusieurs métiers en parallèle, de la traduction et l'adaptation audiovisuelle à l'enseignement, en passant par l'édition et l'animation télévisée. Ce sont des métiers qui demandent beaucoup d'énergie et de disponibilité, au détriment parfois de sa propre santé.

Même si j’utilisais les huiles essentielles depuis quelques années déjà, il y a environ douze ans, je me suis tournée de façon plus intense vers elles, qui ne m'avaient révélé encore qu'une partie de leur formidable pouvoir. Et je me suis formée de façon un peu plus académique. Mais ma formation ne sera jamais tout à fait achevée : j'en apprends tous les jours à leur sujet ! 

Et j'ai décidé de partager ce savoir : celui que j'ai acquis, de façon théorique mais surtout pratique. Ce que j'indique sur telle ou telle huile essentielle, je l'ai testé et éprouvé moi-même, sur un entourage "cobaye" (de très bonne volonté et que je remercie encore) à mes débuts, et que les personnes que je conseille depuis ont validé. 

Les livres sur le sujet ont souvent leurs limites, surtout lorsqu'ils s'appuient en majeure partie sur de la théorie ! Mais je m'appuie aussi sur le savoir que j'acquiers au quotidien par le biais des résultats des recherches les plus récentes, parce que l'aromathérapie est un domaine en évolution constante.

Être traductrice (l’un de mes métiers !), c'est être, selon la très belle expression de l'une des mes profs il y a fort longtemps, “passeuse d'altérité". Aujourd’hui, je ne fais rien d’autre, finalement, que ce même métier que j'ai exercé (entre autres nombreuses occupations !) plus de vingt ans, en tentant de montrer les passerelles, les similitudes dans le langage, et la profonde identité oubliée du végétal et de l'humain

Altérité du monde des plantes et des arbres, que nous ne connaissons plus au point que le végétal nous est devenu presque étranger, ou identité du fonctionnement du vivant, dans un ensemble qui nous dépasse et nous englobe tous ? Les huiles essentielles sont l'œuvre conjuguée du végétal et de l'humain et sont cette passerelle magnifique, ce langage commun que l'un de ces règnes partage avec l'autre. En lui permettant de retrouver l'équilibre perdu, dans son corps-esprit, grâce à ses arômes, aussi subtils et complexes que peut l'être la nature humaine

Par ailleurs, parler anglais aujourd'hui dans ce domaine, ou en tout cas le lire sans difficulté, devient une nécessité si l'on ne veut pas passer à côté des découvertes actuelles et de leurs applications en aromathérapie. Or, beaucoup ne le lisent pas de façon suffisamment assurée pour en bénéficier. Sur ce blog, je tâche de communiquer sur ce qui n'a pas encore été traduit en français, et dont une grande partie des intéressé·es n'a pas pu prendre connaissance.
C’est une tâche longue et imposante, mais je m'y attelle… une goutte à la fois ! C'est un principe fondamental pour les huiles essentielles, qui peut être appliqué sans problème au savoir et à la connaissance. L'Autre est peut-être bien le même, vous disais-je ! :p

En termes de formations, j'ai suivi il y a plus de 12 ans les Aromatherapy Studies Course de Jeanne Rose, aromathérapeute “vintage” sur le terrain depuis plus de 40 ans. J'ai bénéficié de l'enseignement du très regretté et débonnaire Michael Moore (Southwest School of Botanical Medicine), qui n'avait jamais cessé de s'intéresser et de transmettre aussi le savoir des natifs américains sur les plantes. Enfin, pour savoir un peu ce qui se pratique en France, au-delà des ouvrages publiés et des articles de recherche, j'ai suivi il y a quatre ans l'enseignement de David Sotto (aromathérapie et aromachologie). Il ne m'a pas appris grand-chose de nouveau par rapport à mes formateurs précédents, et à la formation permanente qui est la mienne (Jade Schutes, R. Tisserand font partie de mes formateurs préférés aujourd'hui, mais aussi le Dr. Pénoël, ponctuellement), sur le terrain et par les publications (de plus en plus nombreuses !) sur le sujet, mais l'échange a été très constructif.
La pratique reste néanmoins et quoi qu'il en soit ce qui m'a le plus enrichie et qui continue de m'apporter les réponses que je cherche !
(Certificate Aromatherapy Studies Course, NAHA approved ; Praticienne certifiée aromathérapie & aromachologie ; Certificate Foundations of Aromatherapy – Aromatic Studies, NAHA approved)


ET QUI EST MARGUERITE ?

Marguerite est un petit personnage animé que j'ai créé et que j'ai promu mon "assistante". Elle apporte un côté ludique indispensable à tout apprentissage : nous avons beau être des adultes, lorsque nos apprentissages se font avec plaisir, parfois amusement, nous les retenons toujours mieux ! Alors elle est chargée d'apporter ce sourire qui met à l'aise et détend.

À force de la faire intervenir ici et là, elle est devenue un personnage à part entière, avec son humour et son caractère. C'est ce qui transparaît en tout cas dans les commentaires de ceux et celles qui la connaissent.
Vous la croiserez ici et là sur ce blog, et bien plus souvent dans les modules de formation lorsque j’en propose.

>
Don`t copy text!