fbpx
Aromathérapeute, Ron Guba

Aromathérapeutes de référence : Ron Guba

S’il n’est pas très connu du monde des amateurs d’huiles essentielles dans les pays francophones, l’australien Ron Guba est une référence incontestable pour les aromathérapeutes professionnels anglo-saxons. Il œuvre dans ce domaine depuis près de 40 ans, où sa connaissance pointue des huiles essentielles lui donnent son autorité méritée.

More...

La rubrique : Références incontournables de l’aromathérapie aujourd’hui

Ron Guba est l’un des plus importants experts en aromathérapie dans le monde. Il a étudié et pratiqué la médecine aromatique depuis les années 1980. Il a étudié en France, où il a obtenu son diplôme en Phytothérapie et Médecine aromatique en 1988. De 1986 à 1988, installé en Australie, il travaille avec le Dr Daniel Pénoël.

Ron Guba (source)

La même année, il a créé Essential Therapeutics : l’objectif principal de la compagnie est de fournir des huiles essentielles de haute qualité aux praticiens de santé.

Ron Guba a fondé le Center for Aromatic Medecine (Centre de médecine aromatique) en Australie en 1989. La vocation de ce Centre est de dispenser un enseignement et des formations à la pratique de l’aromathérapie et de la médecine aromatique. Ron Guba y intervient en tant que formateur.

Il est l’un des fondateurs de l’International Federation of Aromatherapists (IFA – Fédération internationale des aromathérapeutes) et de l’Australian Aromatic Medicine Association (Association australienne de médecine aromatique).

Il donne de nombreuses conférences en Australie comme ailleurs dans le monde. Il se concentre notamment, dans ses recherches, sur la guérison par la médecine aromatique des plaies et blessures .
(source : zoominfo)

À lire aussi…
Égypte ancienne et huiles essentielles : le parfum de Cléopâtre
​Vous avez peut-être lu ici et là que les huiles essentielles sont utilisées depuis la nuit des temps, notamment en[...]
Aromathérapie et huiles essentielles, une brève présentation
​Mais c’est quoi, cette « aromathérapie » à la fin ?  Vous en entendez de plus en plus parler. Par[...]
>
Don`t copy text!